éducation

Définition du renseignement

Le terme intelligence vient du latin intelligentia , qui à son tour dérive de inteligere . C’est un mot composé de deux autres termes : intus ( «entre» ) et legere ( «à choisir» ). Ainsi, l’origine étymologique du concept d’intelligence fait référence à la personne qui sait choisir : l’intelligence permet de sélectionner les alternatives les plus commodes pour la résolution d’un problème. Selon ce qui est décrit dans l’étymologie, un individu est intelligent lorsqu’il est capable de choisir la meilleure option parmi les possibilités qui lui sont présentées pour résoudre un problème.

Par exemple : «Le petit Jean est un enfant très intelligent : il a quatre ans et sait déjà lire» , «Nous avons été coincés dans l’ascenseur pendant deux heures mais, grâce à l’intelligence de Manny, nous avons réussi à ouvrir la porte et à sortir» , «Pour résoudre cette énigme, vous devrez utiliser votre intelligence» .

L’intelligence peut être classée en différents groupes selon ses caractéristiques : l’intelligence psychologique (liée à la capacité cognitive, d’apprentissage et de relation), l’intelligence biologique (capacité d’adaptation à de nouvelles situations), l’intelligence opérationnelle et autres. Dans tous les cas, le renseignement est lié à la capacité d’un individu à saisir des données, à les comprendre, à les traiter et à les utiliser correctement. Cela signifie que c’est la capacité à mettre en relation des connaissances et des concepts qui permettent de résoudre un certain conflit, une qualité que les humains et les animaux possèdent, seulement dans leur cas on l’appelle à tort instinct.

Il existe de nombreuses idées fausses sur l’intelligence, notamment divers concepts et mécanismes de mesure de l’intelligence, comme le quotient intellectuel des individus. Cependant, ces derniers n’analysent que les capacités logiques, mathématiques et linguistiques d’une personne, obtenant des résultats qui ne sont pas très précis sur la véritable capacité d’une personne.

Si l’on tient compte de la nature complexe du renseignement, le concept ne peut être défini que de manière partielle, et c’est pourquoi diverses procédures et attributs sont utilisés. Nous parlerons de ce qui a été proposé par le psychologue américain Howard Gardner , de l’Université de Harvard , qui assure que l’intelligence peut être comprise comme le potentiel de chaque individu qui peut être remarqué et augmenté par diverses procédures, mais qui est impossible à quantifier. A son tour, il explique les différents types de renseignements qui existent, à savoir

L’intelligence logico-mathématique est celle qui permet de résoudre des problèmes logiques et mathématiques (opérations mathématiques, raisonnement arithmétique et logiquement correct).

L’intelligence linguistique et verbale consiste en la maîtrise de la parole et de l’écrit (compétence dans l’utilisation du langage, le sens des termes, la syntaxe, la prononciation). Cette intelligence donne à une personne la capacité de raconter ou d’écrire des poèmes.

L’intelligence visuelle-spatiale est ce qui vous permet de créer des modèles dans votre esprit, avec des formes, des couleurs et des textures. Ceux qui possèdent cette intelligence sont capables de transformer en images tout ce qu’ils créent dans leur esprit. C’est ce qu’il faut pour dessiner, pour créer des dessins, des images et toute sorte de construction graphique.

L’intelligence cinétique du corps est celle qui permet de contrôler les mouvements de toutes les parties du corps afin de bien réaliser certaines activités physiques. C’est celle qui est nécessaire pour développer des activités qui demandent une certaine coordination et un rythme adéquat, comme le sport ou la danse.

Intelligence interpersonnelle et intrapersonnelle : La première est celle qui permet d’entrer en relation avec les autres êtres vivants (expressions, contrôle de la voix, gestes), et comprend également la capacité à comprendre l’affectivité des autres êtres vivants. Pour sa part, l’Intrapersonal est la conscience. C’est ce qu’il faut pour établir des comparaisons entre différents actes et pour valoriser ce que nous faisons et ce que font les autres.

L’intelligence musicale est ce qui vous permet de créer des sons, des mélodies et des rythmes. Il est nécessaire d’exprimer des émotions et des idées à travers la musique.

L’intelligence naturaliste est celle qui nous permet de comprendre l’environnement naturel, et de développer des connaissances dans des domaines liés à la nature, comme la biologie, la géologie et l’astronomie.

Enfin, il convient de noter qu’il existe le concept d’intelligence artificielle , développé pour faire référence aux systèmes créés par les êtres humains qui sont capables de planifier, d’élaborer des pensées abstraites, de comprendre des idées et d’apprendre. L’intelligence artificielle , également appelée système d’intelligence, est issue de la fusion de l’informatique, de la physiologie et de la philosophie et consiste à donner une vie intelligente à un objet qui en est dépourvu. Il est développé à partir de codes de langage de programmation et selon leur complexité, des entités plus ou moins intelligentes peuvent être créées, capables de prendre de bonnes, de médiocres ou de mauvaises décisions. C’est l’intelligence que les robots et les appareils possèdent avec une certaine indépendance.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.