Général

Caractéristiques d’une légende

Du point de vue littéraire, une légende est une histoire populaire transmise par tradition orale, qui expose l’histoire d’un événement ou d’un personnage en faisant appel à des éléments réels et imaginaires.

Elle présente un ensemble de caractéristiques qui doivent être prises en compte pour la distinguer des autres récits de tradition orale. Examinons quelques-unes d’entre elles.

Ils sont transmis par tradition orale

Les légendes sont des histoires qui se transmettent oralement d’une génération à l’autre. Ce type de phénomène est connu sous le nom de tradition orale. Bien qu’il existe aujourd’hui de nombreux recueils qui ont enregistré les légendes par écrit, l’origine des légendes est toujours orale.

Ils sont basés sur un aspect de la réalité concrète

Les légendes naissent de faits ou de personnages qui ont réellement existé, et dont l’importance leur a donné une place dans les conversations populaires, grâce à laquelle ils acquièrent un caractère légendaire.

Encourage l’introduction d’éléments de fantaisie

Le fait que les légendes soient transmises oralement de génération en génération, favorise que l’histoire racontée acquière des traits exagérés ou qu’elle soit nourrie d’éléments fantastiques ou merveilleux qui donnent un sens à l’histoire.

Ils sont l’expression d’un événement ou d’une situation spécifique

Contrairement aux mythes qui constituent une cosmogonie ou une vision du monde, les légendes ne sont associées à des événements spécifiques que dans le contexte d’une communauté particulière.

Ils ont une fonction dans leur contexte

Il s’ensuit que les légendes ont une fonction au sein de la communauté dans laquelle elles sont apparues. La fonction peut varier selon les besoins. Par exemple, la légende peut avoir pour fonction d’avertir les villageois de l’exposition à des dangers inutiles la nuit. Ils peuvent également laisser un avertissement sur les conséquences d’un comportement inapproprié. Le divertissement est aussi une fonction de la légende.

Son efficacité sociale est limitée à son champ d’application

Pour la raison susmentionnée, l’efficacité sociale des légendes est limitée à la portée ou au contexte de leur apparition. Ainsi, par exemple, les légendes sur les fantômes dans la forêt ou dans les plaines ne sont efficaces que dans ces endroits et non dans les villes. Cependant, les citadins qui visitent les villages ruraux peuvent entrer dans la dynamique culturelle des légendes pendant que leur séjour se prolonge.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.