éducation

Définition de la sémiologie

La première chose que nous allons faire avant de définir en profondeur ce qu’est la sémiologie est de procéder à la détermination de l’origine étymologique du terme. Ainsi, nous constatons que ce mot vient du grec car il est formé de deux mots de cette langue : point-virgule qui peut être traduit par «signe» et logos qui est un synonyme d'»étude» ou de «traité».

La sémiologie est une science qui traite de l’étude des signes dans la vie sociale. Le terme est généralement utilisé comme synonyme de sémiotique , bien que les spécialistes fassent quelques distinctions entre les deux.

On peut dire que la sémiologie traite de toutes les études liées à l’analyse des signes, tant linguistiques (liées à la sémantique et à l’écriture) que sémiotiques (signes humains et de la nature).

Le Suisse Ferdinand de Saussure ( 1857-1913 ) était l’un des principaux théoriciens du signe linguistique , le définissant comme l’association la plus importante dans la communication humaine. Pour Saussure , le signe est formé par un signifiant (une image acoustique) et un signifiant (l’idée principale que nous avons à l’esprit concernant tout mot).

L’Américain Charles Peirce ( 1839-1914 ), pour sa part, a défini le signe comme une entité à trois visages, avec un signifiant (le support matériel), une signification (l’image mentale) et un référent (l’objet réel ou imaginaire auquel le signe fait allusion).

Deux auteurs sont d’une importance vitale dans le domaine de la sémiologie, mais ils ne sont pas les seuls, car d’autres ont, tout au long de l’histoire, également laissé leur marque dans cette discipline. Ce serait le cas, par exemple, du Français Roland Barthes qui a laissé aux générations suivantes des théories et des travaux importants sur la sémiologie, comme le livre intitulé «Éléments de sémiologie».

Dans cet ouvrage, ce qui est clair, c’est que cette discipline a pour piliers et objets d’étude tous les systèmes de signes, quelles que soient leurs limites ou leurs substances, et aussi que les éléments de celle-ci sont les suivants : syntagme, langage, connotation, parole, paradigme, signifiant, signification et dénotation.

De même, une autre figure importante dans le domaine de la sémiotique et de la sémiologie est le célèbre écrivain Umberto Eco. Cet auteur, connu au niveau le plus populaire pour des romans aussi intéressants que «Le Nom de la Rose» (1980) ou «Le Pendule de Foucault» (1988), a également joué un rôle clé au sein de la discipline qui nous concerne par ses études sur les systèmes de signification.

La sémiologie indique que le signe linguistique possède quatre caractéristiques fondamentales, qui sont l’arbitraire , la linéarité , l’immuabilité et la mutabilité .

Parmi les branches de la sémiologie, on trouve la sémiologie clinique (en médecine, l’étude des signes par lesquels une maladie se manifeste ), la zoosémiotique (l’échange de signaux entre animaux), la sémiotique culturelle (l’étude des systèmes de signification créés par une culture ) et la sémiotique esthétique (l’étude des niveaux de lecture des œuvres d’art de diverses techniques ou disciplines).

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Mira también
Cerrar