Général

Signification de l’existentialisme

Qu’est-ce que l’existentialisme :

L’existentialisme est un courant philosophique qui remet en question les problèmes fondamentaux de l’existence humaine . Le mot, en tant que tel, est composé du mot “existence” et du suffixe -ism , lié à l’école ou à la doctrine.

L’existentialisme cherche à clarifier les problèmes inhérents à la condition humaine, le sens de l’existence, la signification de l’être et la nature de la liberté et de la responsabilité individuelle.

En tant que courant, l’existentialisme émerge au XIXe siècle, en réaction à l’empirisme et au rationalisme, dans la pensée de philosophes tels que Søren Kierkegaard et Friedrich Nietzsche .

Toutefois, c’est dans le contexte des événements liés à la Première et à la Deuxième Guerre mondiale que l’existentialisme prendra de nouvelles dimensions, en conséquence de la crise de conscience au niveau social et culturel de l’époque.

L’existentialisme est donc un courant de pensée extrêmement populaire en son temps qui se manifeste dans les domaines les plus variés des arts, comme le roman, le théâtre ou le cinéma.

L’existentialisme selon Sartre

Jean-Paul Sartre a été l’un des plus importants représentants de l’existentialisme au XXe siècle. Sartre comprenait l’être humain comme un être pour rien, avec une existence absurde, qui devait vivre dans l’instant. Il affirme que l’existence précède l’essence, ce qui signifie que chaque être humain doit donner un sens à sa propre vie. Elle a également déclaré que l’homme était condamné à être libre , ce qui signifie que l’essence de l’être humain est d’être libre, et que cette liberté constitue, à son tour, la responsabilité de chacun de s’inventer selon ses actes, ses travaux et ses décisions.

L’existentialisme dans la littérature

La littérature était un moyen d’expression important pour la philosophie existentialiste, traitant de sujets tels que le sens de la vie, l’absurde, la nature humaine et le problème de la liberté. Les œuvres de Fyodor Dostoïevski, Franz Kafka, Rainer Maria Rilke, Hermann Hesse et Fernando Pessoa sont considérées comme des précurseurs. La littérature de Jean-Paul Sartre et d’Albert Camus est ouvertement existentialiste.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *