Général

Signification de la réciprocité

Réciprocité :

Elle est dite réciproque lorsque d’un côté il y a un sentiment ou une action et que de l’autre côté correspond de la même manière . Le mot réciproque vient du latin reciprocus , qui signifie «le même pour l’un, le même pour l’autre» .

Parmi les synonymes qui peuvent être utilisés en relation avec le mot réciproque, on peut citer les suivants : mutuel, corrélatif, équitable, interchangeable. Comme antonymes, on peut citer les termes disparates ou inégaux.

En ce sens, la réciprocité peut être observée dans une relation d’amitié, de travail, de couple ou de groupe d’amis , dans laquelle les deux parties ont une correspondance de sentiments, de relations ou d’actions.

Par exemple, la haine mutuelle, l’amour mutuel, le respect mutuel, signifie que les deux parties partagent ce sentiment.

De même, un individu peut exprimer à un autre «j’apprécie notre amitié», et l’autre individu, dans le cas où il ressent la même chose, peut répondre «le sentiment est réciproque», dans ce contexte il peut être réparé que les deux apprécient l’amitié qui existe entre eux.

, le terme réciproque est traduit par réciproque ou mutuel. Par exemple, «J’aimais beaucoup Carla, mais malheureusement le sentiment n’était pas réciproque» , en espagnol «Yo amaba mucho a Carla, pero desgraizmente el sentimiento no era recíproco mutuo».

Réciprocité en linguistique

Dans la zone linguistique , les phrases réciproques se caractérisent par le fait que l’action du verbe est échangée et porte sur un, deux ou plusieurs sujets. Par exemple, «Jean et Pierre se battent pour leur bien-être», «Roméo et Juliette s’aiment».

Mathématiques réciproques

En mathématiques, pour obtenir la réciproque d’un nombre (1X), également appelé l’inverse multiplicatif, 1 est divisé par le nombre. Par exemple, la réciproque de 3 est 13. Si nous multiplions un nombre par sa réciproque, nous obtenons 1, alors 3*13= 33= 1.

Réciprocité en droit

En droit, les contrats réciproques , sont ceux qui sont connus sous le nom de contrats bilatéraux, qui génèrent des obligations réciproques ou mutuelles pour les deux parties. Par exemple, dans un contrat de vente, l’acheteur doit payer le bien et le vendeur doit le livrer.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Mira también
Cerrar