Général

Signification de l’immoral

Ce qui est immoral :

Comme immoral nous appelons toutes ces actions, conduites et comportements qui sont opposés à la moralité . Le mot, en tant que tel, est formé du préfixe dans -, qui indique la négation, et du mot moral .

La morale est l’ensemble des normes, valeurs, coutumes et croyances traditionnellement considérées comme bonnes dans une société et à une époque données, et qui, en tant que telles, sont présentées comme un modèle de conduite. En ce sens, l’immoral serait le contraire de tout cela et, par conséquent, une anti-valeur.

Immoral est aussi la personne qui pratique des actes immoraux . Sont immoraux les criminels, les mercenaires, les politiciens corrompus, les banquiers malhonnêtes, les exploiteurs de main-d’œuvre, etc.

.

Les synonymes de immoral sont malhonnête, condamnable, indécent, obscène, dépravé ou corrompu. Les antonymes sont : moral, honnête, droit, éthique, droit.

, immoral peut être traduit par immoral . Par exemple : » Le jeu est immoral et devrait être interdit » (le jeu est immoral et devrait être interdit).

Immoral et amoral

L’immoral et l’amoral sont deux choses différentes. Amoral est toute chose ou personne qui manque complètement de morale. Cela signifie qu’elle ne dispose pas de lignes directrices pour distinguer le bien et le mal, le bon et le mauvais.

L’amoralité a été érigée en principe philosophique par Nietzsche selon lequel la conduite humaine est indépendante des concepts de bien et de mal moral.

Immoral , en revanche, c’est tout ou partie de ce qui agit contre la moralité. En ce sens, dans les actes immoraux, on est en effet conscient de ce qui est bien et de ce qui est mal, et pourtant on agit contre ce qui est établi comme bon ou juste.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.