Général

Signification du plagiat

Qu’est-ce que le plagiat :

Le plagiat consiste à copier les œuvres d’autrui pour les faire apparaître comme les siennes ou comme des œuvres originales . Le plagiat désigne également l’action de kidnapper quelqu’un.

Le plagiat est commis lorsqu’une œuvre de nature créative ou intellectuelle est prise et copiée ou imitée sans l’autorisation expresse de l’auteur.

Une œuvre littéraire, musicale, picturale, intellectuelle (une théorie, une découverte, une étude), un algorithme informatique, etc. peuvent être plagiés.

Le plagiat implique une violation des droits de propriété intellectuelle d’une œuvre , et est considéré comme un crime du point de vue juridique.

On peut parler de plagiat lorsqu’un livre contient des idées, des intrigues ou des histoires très similaires à un autre ; lorsqu’un film présente des similitudes importantes avec un autre ; lorsqu’une invention est très similaire à une autre déjà brevetée, etc.

Il convient de souligner que l’utilisation d’un même argument dans différentes œuvres, exprimé de manière originale, ne constitue pas un plagiat, puisque le droit d’auteur ne couvre pas les idées elles-mêmes, mais seulement leur mode d’expression.

Aujourd’hui, l’internet permet aux écoliers de plagier beaucoup plus facilement, en prenant des emplois entiers et en les présentant comme les leurs à l’école, ce qui pose un problème pour le processus d’apprentissage.

Le mot plagiat vient du latin tardif plagium , qui signifie «action de voler des esclaves, ou d’acheter ou de vendre des esclaves pour libérer des gens». Le mot vient du grec πλάγιος (plagium), qui signifie «oblique», «délicat», «trompeur».

Le plagiat en droit

En droit, le plagiat est appelé une violation du droit d’auteur qui consiste à présenter l’œuvre de quelqu’un d’autre comme si elle était la sienne ou originale, ce qui entraîne des sanctions légales.

Pour protéger les œuvres contre le plagiat, il existe la propriété intellectuelle, qui est un ensemble de cadres juridiques qui protègent les œuvres créatives et intellectuelles contre toute reproduction, utilisation ou application impunie sans la consultation et l’autorisation expresse de leur auteur.

On trouve des exemples de plagiat , par exemple, dans les documents écrits, lorsque la source originale d’où provient un texte, une idée, une phrase, une photographie ou même l’ensemble de l’œuvre n’est pas explicitement citée ou indiquée.

Voir aussi Droit de la propriété intellectuelle.

L’auto-plagiat

On parle d’auto-plagiat dans les cas où c’est l’auteur lui-même qui prend ses œuvres antérieures et tente de les faire apparaître comme s’il s’agissait d’une nouvelle œuvre, en reproduisant parfois l’œuvre précédente de manière totale ou partielle. L’autoplagiat est courant, surtout dans le monde des publications scientifiques ou académiques, dans la préparation d’articles, de monographies ou de thèses, etc.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Mira también
Cerrar