Général

Signification de la colère

Qu’est-ce que la colère :

La colère est le sentiment désagréable que nous éprouvons lorsque nous nous sentons contrariés ou écrasés par les paroles, les actions ou les attitudes des autres. Le mot, en tant que tel, est dérivé du mot “fâché”, qui vient du mot latin pour vulgaire inodiāre , qui signifie “mettre en colère”.

La colère nous oppose généralement à une autre personne ou à une situation spécifique devenue désagréable ou injuste. En ce sens, les causes de la colère peuvent être à la fois externes et internes .

Ils sont externes lorsqu’ils sont liés à des situations qui se produisent autour de nous, comme une impasse avec une autre personne, un manque de respect, une attitude de désobéissance, un malentendu ou une erreur. E interne lorsque nous les vivons en nous-mêmes, comme des problèmes personnels, des situations passées non résolues ou des souvenirs désagréables d’événements traumatisants, qui, lorsqu’ils nous reviennent, suscitent des sentiments de colère.

Les synonymes de colère peuvent être colère, dégoût, rage, irritation ou mécontentement.

En anglais , la colère peut être traduite par colère ou rage lorsqu’elle est équivalente à la “colère”. D’autre part, lorsqu’il a un effet “irritant”, il peut être versé comme gêne . Lorsqu’il est synonyme de “problèmes”, il peut être traduit par troubles ou procès .

La colère en psychologie

Du point de vue de la psychologie, la colère peut se manifester avec différents niveaux d’intensité, selon la gravité des raisons qui la déclenchent. Ainsi, la colère peut être exprimée par un léger avertissement verbal ou par une rage inhabituelle qui peut même devenir dangereuse si la personne qui en souffre ne sait pas comment la gérer.

Ainsi, lorsque nous éprouvons un sentiment de colère, il s’accompagne de changements aux niveaux psychologique et biologique. C’est-à-dire que des paramètres tels que notre rythme cardiaque ou notre pression artérielle augmentent, ainsi que le niveau de sécrétion de certaines hormones, comme l’adrénaline et la noradrénaline.

La colère dans la Bible

La Bible, en revanche, met en garde contre la folie de s’exposer facilement à des sentiments de colère. Jacques conseille : “C’est pourquoi, mes frères bien-aimés, vous devez tous être disposés à écouter, mais être lents à parler et lents à vous mettre en colère, car celui qui est en colère ne favorise pas la justice de Dieu” (Jacques, I : 19-20).

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *