Général

Signification de la guerre froide

Qu’est-ce que la guerre froide ?

La guerre froide est le nom donné à la confrontation politique et idéologique entre les États-Unis et l’Union soviétique ou Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), pour avoir voulu imposer leur hégémonie au reste du monde.

La guerre froide a commencé peu après la fin de la Seconde Guerre mondiale en 1945, et s’est terminée avec la fin de l’Union soviétique en 1991 après la crise économique qui a résulté de la grande acquisition d’armes et de la chute du mur de Berlin en 1989.

Le désaccord sur la division de l’Allemagne entre les puissances victorieuses de la Seconde Guerre mondiale a conduit à la scission du monde occidental en deux blocs : un bloc communiste dirigé par l’URSS, et un bloc capitaliste dominé par les États-Unis.

Les deux blocs ont entretenu des relations tendues qui ont menacé de déclencher un troisième conflit majeur.

Cependant, aucune guerre ou confrontation directe n’a eu lieu entre les deux pays et l’une des causes les plus importantes était la crainte de déclencher une bataille nucléaire, c’est pourquoi ce conflit est appelé la guerre froide.

Les causes de la guerre froide

Parmi les principales causes qui ont engendré la guerre froide, il y a la rivalité des idéologies et des politiques que les gouvernements des États-Unis et de l’Union soviétique ont défendues et voulu imposer.

Les États-Unis ont défendu la démocratie et le capitalisme, ainsi que les principes de la propriété privée et de la libre initiative. En revanche, les États-Unis ont soutenu l’imposition de dictatures dans plusieurs pays d’Amérique latine.

Pour sa part, l’Union soviétique était fondée sur le socialisme, l’égalité économique, l’élimination de la propriété privée et la capacité de l’État à répondre et à garantir tous les besoins des citoyens. Ce système de gouvernement a été imposé dans les pays qui constituaient l’Europe de l’Est.

Cependant, d’autres causes ont également généré la guerre froide, comme l’acquisition d’armes atomiques par le gouvernement américain, qui a alerté l’Union soviétique qu’elle craignait qu’elles ne soient utilisées pour une attaque contre elle.

Plan Marshall

En 1947, le gouvernement américain a créé le plan Marshall pour aider à reconstruire les bases politiques et économiques des pays européens touchés par la Seconde Guerre mondiale afin de stopper l’avancée des partis communistes en Europe occidentale.

Le plan Marshall prévoyait la distribution d’environ 14 milliards de dollars et ses effets se sont traduits par une augmentation significative de la production industrielle et agricole.

Conseil d’assistance économique mutuelle (COMECOM)

Contrairement au plan Marshall, l’Union soviétique a créé le Conseil d’assistance économique mutuelle (COMECOM ou CAME), qui consistait à promouvoir la coopération économique des États membres de l’Union soviétique afin de contrecarrer le système capitaliste.

L’OTAN et le Pacte de Varsovie

L’incertitude constante que les États-Unis allaient engager une confrontation armée contre l’Union soviétique, et vice versa, a conduit à la création de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et du Pacte de Varsovie.

L’OTAN a été créée en 1949 par les pays qui constituaient l’Europe occidentale et ses alliés, dont les États-Unis et le Canada.

Cet organisme militaire a été constitué comme un système de défense collective dans lequel il a été convenu qu’en cas d’attaque d’un des pays membres par une puissance étrangère, celle-ci serait défendue dans son ensemble.

Pour sa part, l’Europe de l’Est dominée par l’Union soviétique a réagi avec la création du Pacte de Varsovie en 1955, un accord militaire qui a renforcé l’homogénéité politique qui existait entre ces pays et a contré les menaces exercées par l’OTAN.

Course aux armements

Les États-Unis et l’Union soviétique ont développé et créé un nombre important d’armes et de machines de guerre afin de se vaincre mutuellement et même d’affecter le reste de la planète.

Course à l’espace

Dans les deux blocs, ils ont lancé une importante course à l’espace, ce qui a donné lieu à d’importants développements de la technologie spatiale qui ont changé l’histoire de l’humanité. L’un des événements les plus marquants a eu lieu en 1969, lorsque l’homme a atteint la Lune.

Conséquences de la guerre froide

Pendant la guerre froide, d’autres conflits de grande importance dans l’histoire contemporaine ont été déclenchés. Parmi celles-ci, la construction du mur de Berlin, la guerre du Vietnam, la guerre d’Afghanistan, la révolution cubaine et la guerre de Corée sont les plus importantes.

L’un des temps forts de la guerre froide a été la guerre de Corée, de 1950 à 1953, lorsque l’armée nord-coréenne, sous influence soviétique, a envahi la Corée du Sud, qui bénéficiait du soutien militaire des États-Unis.

En 1953, pendant le conflit, on a signé l’armistice qui maintenait la frontière entre les deux États coréens. Cet accord a initié une étape pacifique d’équilibre atomique.

Cependant, la plus grande crise de l’après-guerre s’est produite en 1962, lorsque des bases de missiles soviétiques ont été installées à Cuba. Face à la menace que cela représentait pour les États-Unis, ce pays a décrété le blocus naval des Caraïbes.

La crise a été résolue par le retrait des navires soviétiques que le gouvernement de Nikita Khrouchtchev avait envoyés sur les lieux des événements, et le démantèlement des fusées et des rampes de lancement correspondantes.

En relation avec tout ce qui précède, le dialogue entre la coexistence pacifique entre les États-Unis et l’URSS a conduit à la création du «téléphone rouge» qui reliait directement la Maison Blanche au Kremlin.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Mira también
Cerrar