Général

Signification de la fonction

Qu’est-ce que l’Oficio :

La profession est le travail habituel qu’un individu effectue, en particulier en ce qui concerne la dextérité manuelle ou l’effort physique, pour gagner sa vie. Le terme «artisanat» est également utilisé pour désigner un service ou un poste occupé.

A titre d’exemple de métier au sens strict, on peut citer les métiers de charpentier, forgeron, maçon, peintre, musicien, artisan, etc. Toutefois, aujourd’hui, le terme «artisanat» peut éventuellement être utilisé pour désigner le travail habituel d’un sujet, quelle que soit sa qualification. Par exemple : «Luis est un défenseur public».

Le mot «office» est d’origine latine officium, un terme qui est également dérivé de opifficium , formé par les racines opus, qui signifie «travail», facere , qui signifie «faire» et le suffixe io , qui signifie «action et effet». Ainsi, une facere est l’action et l’effet d’un travail.

Au Moyen-Âge, ce terme était normalement utilisé pour désigner les métiers et les travaux manuels considérés comme «vils et mécaniques». Les métiers étaient destinés aux méchants, c’est-à-dire aux habitants des villas, tandis que les travaux non mécaniques étaient réservés aux nobles ou aux seigneurs féodaux. De plus, le travail des métiers était organisé en guildes auxquelles on accédait par tradition.

On dit aussi que lorsqu’un individu mène une procédure efficace au nom d’un autre individu, il fait une «bonne action». Par exemple : «Grâce à vos bons offices, nous avons obtenu un lot de fauteuils roulants pour l’hôpital.

L’Oficio en tant que document

Dans la bureaucratie, un bureau désigne une communication formelle qui informe sur différents types d’ordres, de dispositions, de demandes, de gestions et de procédures au sein d’une certaine institution, comme les entités publiques, les tribunaux, les écoles, les universités, les entreprises, les bureaux, etc.

Un commerce consiste en :

  • date ;
  • lieu ;
  • identification de l’entité émettrice ;
  • l’identification du destinataire du commerce ;
  • identification de la cause ;
  • signature de la personne responsable.

Différence entre métier et profession

Un métier est l’activité habituelle exercée par un individu, qui s’apprend par l’expérience, c’est-à-dire dans la pratique même du métier en question. Par exemple : le métier de cordonnier, de menuisier, de musicien, de peintre, entre autres.

Bien que certaines professions comme les arts puissent impliquer une formation universitaire, l’exercice des arts en tant que profession, qu’elle soit manuelle ou spirituelle, n’est pas conditionné par des études universitaires formelles. Dans ce domaine, les études formelles sont considérées comme une opportunité d’approfondissement théorique des connaissances déjà appliquées dans l’exercice du métier.

La profession est l’activité habituelle exercée par un individu à la suite d’une préparation institutionnelle et universitaire par des processus de recherche, d’analyse et de réflexion théorique sur des phénomènes abstraits, qu’ils soient scientifiques ou humanistes. Par exemple, avocat, médecin, comptable et toutes les autres professions connues.

En raison de la nature abstraite des connaissances, les académies sont les seules institutions autorisées à indiquer qu’une personne sait ce qui est nécessaire pour travailler dans un domaine spécifique, pour lequel des connaissances théoriques et des processus analytiques complexes sont nécessaires pour aider à la résolution des problèmes.

p>

Profession juridique

Dans le domaine judiciaire, acte d’office désigne une procédure ou une diligence effectuée par l’organisme public sans la demande de la partie intéressée.

Service religieux

L’expression office divin fait référence aux services liturgiques officiels accomplis par les prêtres et célébrés tout au long de l’année, c’est-à-dire qu’ils sont habituels, ainsi qu’à la liturgie des heures. Par exemple : «Le père Joseph présidera le bureau du Jeudi Saint.

Dans le monde catholique, ce qui était connu au XVIe siècle comme le Tribunal du Saint-Office est ce qu’on appelait la Sacrée Congrégation de l’Inquisition romaine et universelle, dont la fonction était de combattre les hérésies doctrinales.

Aujourd’hui, après la réforme du Concile Vatican II dans les années 1960, les deux noms ont été révoqués, et le nom de Congrégation pour la doctrine de la foi est entré en vigueur. Cela impliquait la transformation radicale du tribunal dans sa conception et sa portée.

«Il n’a ni métier ni avantage»

Il s’agit d’une expression familière qui désigne un individu qui n’a ni métier ni emploi, et même s’il a une position sociale d’une certaine valeur, il n’en tire aucun avantage économique.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Mira también
Cerrar