Général

Cadre conceptuel

Qu’est-ce qu’un cadre conceptuel ?

Un cadre conceptuel ou théorique est la collecte, la systématisation et la présentation des concepts fondamentaux pour le développement d’une investigation, que ce soit dans le domaine scientifique ou humaniste. Le cadre conceptuel est donc compris comme faisant partie du travail de recherche ou de la thèse.

Le cadre conceptuel permet, d’une part, de guider les recherches du chercheur et d’identifier la méthodologie nécessaire. D’autre part, elle permet d’établir un consensus minimum entre le chercheur et le lecteur concernant la langue et les concepts traités.

En règle générale, le cadre conceptuel ou théorique est discriminé dans le travail de recherche en tant que chapitre ou section, et constitue le point de départ du travail. Cependant, dans certaines méthodologies, le cadre conceptuel n’est pas identifié ou discriminé, mais est présenté dans l’introduction.

Fonctions du cadre conceptuel

  • Guider l’enquête.
  • Pour justifier les questions posées concernant l’objet de l’étude.
  • Établir des critères pour l’interprétation et la compréhension du problème.
  • Identifier les lacunes et les erreurs des théories précédentes pour les prévenir ou les résoudre.

Caractéristiques d’un cadre conceptuel ou théorique

  • Elle doit être délimitée en fonction de l’objet de l’enquête.
  • Une partie de l’état des connaissances, c’est-à-dire la gestion des antécédents pertinents.
  • Il expose de façon connexe le contexte et les théories choisies pour son interprétation.
  • Il a une perspective analytique.
  • Elle se développe du général au particulier.

Éléments d’un cadre conceptuel

La structure d’un cadre conceptuel ou théorique peut varier selon la nature de la recherche et de la méthodologie. D’une manière générale, certains éléments ressortent. Voyons voir.

  • Contexte du sujet ;
  • Base théorique pour aborder le sujet ;
  • Base juridique (le cas échéant) ;
  • Cadre historique (le cas échéant)
  • Variables de recherche.

Nous en citerons un extrait comme exemple de rédaction d’un cadre conceptuel :

L’objectif du mythe véhiculé dans sa représentation est unique : si le mythe naît avant la nécessité de compenser, je justifie le vide ou la frustration que la réalité génère dans le groupe social (MACHADO et PAGEAUX, 2001), la représentation esthétique du mythe implique la possibilité de systématiser les réponses aux questions fondamentales de la vie ; elle incarne donc la possibilité d’instituer le sens dans le cadre d’un consensus, ou mieux, elle incarne le sens parce qu’elle donne ordre et cohérence à l'”histoire fondatrice” qui acquiert, en elle-même, une dimension esthétique. Il s’agit de comprendre ce qu’est ce discours sur le monde -myknowledge- et ce qu’il signifie sur l’histoire du groupe -myoHistory- (MACHADO et PAGEAUX, 2001:103).

Source : Andrea Imaginario Bingre (2005) : Auto da Comadecida d’Ariano Suassuna et son adaptation cinématographique . Caracas : CEP-FHE-Université centrale du Venezuela.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *