Religion

Définition du mantra

La première chose que nous allons faire est de déterminer l’origine étymologique du terme que nous allons maintenant analyser. Ainsi, nous pouvons établir que le mantra émane du sanskrit et est le fruit de la somme de deux éléments : le mot mans , qui peut être défini comme “esprit”, et tra , qui est synonyme de “libération”.

Mantra est un terme qui peut être traduit par “pensée” . Dans les religions telles que le bouddhisme et l’hindouisme , un mantra est une phrase, un mot ou une syllabe sacrée qui est récité pour soutenir la méditation ou pour invoquer la divinité.

Il est important de souligner le fait que, en règle générale, les mantras sont constitués de longues phrases. Toutefois, il s’agit d’une exception dans l’hindouisme, où l’on utilise des chaînes de mantras, des litanies et des strophes.

En plus de tout cela, il faut déterminer que les mantras sont utilisés de la manière suivante pour les rendre utiles:

– Elles sont prononcées par les individus à la fois à voix haute et en leur for intérieur, selon les circonstances de chaque moment.
– Ils sont répétés constamment et de façon rythmique.
– Comme dans la religion chrétienne, dans certains cas, il est habituel d’utiliser une série d’éléments qui contribuent à suivre la chaîne des mantras, à ne pas se perdre et à les compter. Dans la première, on les appelle chapelets et dans les autres religions, on les appelle mapalas.
– Grâce aux mantras, la personne qui les récite peut se détendre, se concentrer sur une certaine tâche et aussi mettre un terme aux divagations de son esprit. Tout cela sans oublier qu’ils aideront également cet individu à éliminer de sa tête toutes sortes de pensées impures et l’empêcheront de purifier tout ce qui l’entoure.

Le mantra agit comme un outil qui aide à libérer l’esprit du flux constant de pensées. Grâce à la répétition du mantra, la personne entre dans un état de concentration profonde . La méditation, avec l’aide du mantra, permet au sujet de concentrer son attention sur sa propre conscience, sur une pensée ou un objet extérieur.

Bien que les mantras n’aient pas de signification exacte ou précise, chaque son est dit correspondre à un aspect de l’illumination et permet à l’esprit d’être associé à l’un de ces aspects.

Le mantra le plus populaire dans le bouddhisme est “om mani padme hum” , qui correspond à la compassion. Sa traduction la plus fréquente est “Le joyau du lotus” . Les bouddhistes affirment que les six syllabes de ce mantra sont liées à la béatitude ou à la méditation ( om ), à la patience ( ma ), discipline ( ni ), sagesse ( pad ), générosité ( me ) et diligence ( hum ).

Certaines traditions bouddhistes indiquent que le mantra ne prendra effet que si sa récitation est autorisée ou supervisée par un lama ou un gourou. Pour certains dirigeants comme le Dalaï Lama , le mantra “om mani padme hum” est toujours utile mais celui qui le récite doit réfléchir à sa signification.

Chez les hindous, l’un des mantras les plus connus est “om namah shivaia” qui est généralement traduit par “Incline-toi devant Shiva” (un dieu ).

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *