Religion

Signification de la charité

Qu’est-ce que la charité :

La charité est connue comme l’attitude de celui qui travaille de manière désintéressée, en faveur des autres, sans rien attendre en retour . En tant que tel, il peut être compris comme synonyme d’altruisme, de philanthropie, de générosité ou de solidarité. Le mot vient du latin carĭtas , caritātis .

En ce sens, la charité est applicable aux différentes actions de solidarité par lesquelles un soutien est apporté aux personnes dans le besoin. Offrir de la nourriture et un abri aux sans-abri, fournir des vêtements aux victimes d’une catastrophe naturelle, donner une certaine somme d’argent à des fondations caritatives, sont autant d’actions de charité.

La charité est étroitement associée aux valeurs prônées par la religion chrétienne , fondamentalement celle de l’amour du prochain. Cependant, la charité s’exprime essentiellement dans la volonté d’aider et de soutenir l’autre, le plus démuni, sans attendre de récompense.

En anglais , charity peut être traduit par charity . Par exemple : » L’association caritative fournit une aide pratique aux sans-abri «.

La charité dans la Bible

Dans la Bible, la charité est décrite comme suit : «La charité souffre, elle est bonne ; la charité n’envie pas, la charité ne se vante pas, elle ne se gonfle pas ; elle ne fait rien de mal, elle ne cherche pas le sien, elle n’est pas provoquée, elle ne pense pas au mal ; elle ne se réjouit pas de l’injustice, mais se réjouit de la vérité ; elle supporte tout, croit tout, espère tout, supporte tout» (1 Corinthiens 13, 4-7).

En ce sens, la charité est au cœur de la morale chrétienne et se fonde sur l’amour de Dieu et du prochain. Elle est déjà présente dans les commandements de la loi de Dieu : «Aimez Dieu par-dessus tout», et dans la prédication de Jésus-Christ : «Aimez-vous les uns les autres» (Jean : XIII : 34)

La charité dans le christianisme

Dans la religion chrétienne, la charité est considérée comme la plus importante des trois vertus théologiques, au-dessus de la foi et de l’espérance. En tant que telle, l’objet de la charité est l’amour de Dieu par-dessus tout, ce qui se traduit également par l’amour du prochain. La charité exige la pratique du bien ; elle est désintéressée et généreuse, et elle procure à l’esprit des sentiments de joie, de paix et de miséricorde.

La charité est fondamentale pour la vie d’un chrétien car, comme le prêche le Catéchisme de l’Église catholique, elle contient l’essence du christianisme et les enseignements de Jésus-Christ. En ce sens, il n’est pas possible de vivre une vie chrétienne sans charité.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.