Général

Signification de la tempérance

Qu’est-ce que la tempérance :

Le terme de tempérance est une qualité humaine qui consiste à agir ou à parler de manière prudente et juste, avec sobriété, avec modération ou continence pour éviter les dégâts, les difficultés et les désagréments. Il vient du latin templararia.

La tempérance est une vertu qui permet à l’individu de contrôler les passions, les vices et les pulsions face aux séductions des désirs, des plaisirs ou des instincts. La tempérance exige un bon jugement, de la prudence, du discernement, de la précaution et de la sagesse.

La tempérance est une valeur qui permet à l’individu de dominer et de contrôler ses actions, d’atteindre l’équilibre par la jouissance des bonnes choses, sans tomber dans l’excès, car il peut se transformer en dommage. Par exemple : l’alcool, la nourriture ou le sexe, qui peuvent être dangereux si l’on laisse de côté la tempérance.

En revanche, dans le domaine de la peinture , la tempérance est l’harmonie et la bonne disposition des couleurs.

Par rapport à la climatologie , la tempérance fait référence à la modération du climat. «Le travail du jardin sera effectué dans les périodes de plus grande tempérance».

Les synonymes de la tempérance sont la modération, la retenue, la pondération, le soin, la prudence, etc. D’autre part, les antonymes sont l’abus, l’excès, l’imprudence, l’indiscipline, entre autres.

En anglais, le mot temperance est traduit par temperance.

La tempérance dans la Bible

La tempérance est l’une des quatre vertus cardinales de l’Église catholique avec la prudence, la force et la justice. Cette vertu maintient l’équilibre et la domination sur la volonté de l’individu, en parvenant à modérer les instincts, à sublimer les passions, et à contrôler les pulsions et les désirs.

La Bible, tant dans l’Ancien que dans le Nouveau Testament, fait référence à la tempérance sous d’autres connotations ou contextes :

Par conséquent, faites tous les efforts possibles pour unir à votre foi une vie honnête ; à une vie honnête, la connaissance ; à la connaissance, la maîtrise de soi ; à la maîtrise de soi, la patience ; à la patience, la religiosité sincère ; à la religiosité sincère, l’appréciation fraternelle ; et à l’appréciation fraternelle, l’amour. Car si vous possédez toutes ces choses, vous ne serez ni oisifs ni stériles pour connaître notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Pierre 1:5-7)

La tempérance en philosophie

Pour le philosophe Platon, l’âme a plusieurs parties qui correspondent à un type de vertu, et dans ce cas, la partie concupiscente de celle-ci est liée à la tempérance pour faire face aux désirs excessifs. Associée au courage et à la sagesse, la tempérance conduit l’être humain à la justice.

Aristote dans son livre La grande morale indique que la tempérance est le point médian entre les deux extrêmes opposés. Il précise également que la tempérance s’exprime si l’individu agit avec modération et prudence face aux plaisirs, car s’il s’éloigne ou s’abstient de ce qui lui cause de la tentation, la tempérance ne s’exerce pas.

La tempérance dans le Tarot

Dans le tarot, la tempérance est l’un des arcanes majeurs, représenté par un ange avec des ailes qui passe l’eau d’une cruche à l’autre. L’ange représente la vertu et le passage de l’eau d’une cruche à l’autre signifie équilibre et présence.

La tempérance, dans le zodiaque, est représentée par le signe du Verseau et du Sagittaire, et sur le plan ésotérique, elle est associée au signe de la Vierge.

La présence de cette charte est synonyme d’harmonie, d’équilibre, de modération, de bien-être, de transcendance. Sinon, c’est-à-dire que son absence indique la nécessité pour l’individu de mener une vie plus équilibrée par rapport à la raison et à l’émotion.

Phrases de tempérance

  • «La tempérance et le travail sont les deux meilleurs gardiens de la vertu.» John Bosco.
  • «Ce qui convient le mieux aux jeunes, c’est la modestie, la modestie, l’amour de la tempérance et la justice. Telles sont les vertus qui devraient former leur caractère. Socrates.
  • «La tempérance est une grande capitale.» Cicéron.
  • «L’excellence morale est le résultat de l’habitude. Nous devenons justes en accomplissant des actes de justice ; tempérés, en accomplissant des actes de tempérance ; braves, en accomplissant des actes de courage». Aristote.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Mira también
Cerrar