Général

Signification de l’herméneutique

Qu’est-ce que l’herméneutique :

L’herméneutique désigne l’art d’interpréter des textes qu’ils soient de nature sacrée, philosophique ou littéraire.

De même, grâce à l’herméneutique , nous essayons de trouver le vrai sens des mots , tant écrits que verbaux.

L’herméneutique trouve ses origines dans l’Antiquité, lorsque divers penseurs se concentraient sur la tâche d’interpréter des textes ou des écritures sacrées afin de différencier la vérité du spirituel, et de clarifier ce qui était ambigu ou peu clair. Parmi eux, on trouve Philon d’Alexandrie, Augustin d’Hippone, Martin Luther, entre autres.

Cependant, c’est à l’époque moderne que les études sur l’herméneutique ont pris davantage forme suite aux contributions du philosophe Friedrich Schleiermacher, et il est donc considéré comme le père de l’herméneutique.

Parmi les principes proposés par Schleiermacher figure l’idée de comprendre et d’interpréter le discours tel qu’il est présenté par l’auteur, puis de proposer une interprétation encore meilleure que celle-ci.

Le terme herméneutique est dérivé du grec ἑρμηνευτικὴ τέχνη ( hermeneutiké tejne ), qui signifie “l’art d’expliquer, de traduire, de clarifier ou d’interpréter”. De même, le mot herméneutique est lié au nom du dieu grec Hermès, le dieu messager qui a la capacité de déchiffrer les significations cachées.

Herméneutique biblique

L’objectif de l’herméneutique biblique est d’étudier les principes, les règles et les méthodes d’interprétation des textes bibliques afin d’en comprendre le sens.

En ce sens, elle cherche à fournir les moyens d’une interprétation correcte des textes de la Bible. Certaines des méthodes utilisées nécessitent une analyse textuelle, littéraire et historique.

L’herméneutique est également utilisée pour interpréter d’autres œuvres religieuses de différentes cultures. C’est pourquoi elle est souvent liée au terme d’exégèse, qui désigne, à proprement parler, “l’interprétation” d’un texte, qu’il soit religieux, scientifique ou philosophique.

L’herméneutique en philosophie

Depuis les études philosophiques, l’herméneutique est un terme qui a été interprété de différentes manières par les philosophes et les penseurs à diverses époques.

Elle peut donc être définie comme un courant philosophique applicable à l’analyse des sciences humaines, afin d’établir l’importance de l’interprétation et de la compréhension des événements humains, en tenant compte du contexte socio-historique dans lequel ils se produisent.

En ce sens, le philosophe Friedrich Schleiermacher a exposé l’herméneutique comme une connaissance pratique qui permet d’interpréter des contenus écrits ou oraux en se basant sur la reconstruction du contexte de l’auteur, ce qui permet à son tour de se mettre à sa place et de mieux comprendre l’information.

Dans l’étude de ce terme, le philosophe Martin Heidegger place la compréhension avant l’interprétation. Pour sa part, l’Allemand Hans-Georg Gadamer est considéré comme un rénovateur du concept d’herméneutique en tant que théorie de la vérité et méthode interprétative.

Herméneutique juridique

L’herméneutique juridique est l’étude des règles et des méthodes d’interprétation des textes juridiques. Son but est de garantir que l’interprétation de ces textes ne repose pas sur des critères subjectifs susceptibles de modifier le sens original des textes.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Mira también
Cerrar