Général

Signification de la numérisation

Qu’est-ce qu’Otear :

«Scanner» signifie regarder à distance depuis un endroit élevé . Par exemple, «Depuis la tour, il a scruté l’horizon et a découvert un navire». Bien qu’il ne soit pas largement utilisé, le terme «scan» signifie également examiner, enregistrer ou regarder attentivement.

Synonymes pour ote

Le mot «otear» n’est pas considéré comme une secte, mais il n’est généralement pas utilisé dans la langue courante. Les termes similaires peuvent inclure : regarder, voir, découvrir, entrevoir, apercevoir, examiner et regarder.

Balayer l’horizon

Dans de nombreux cas, le mot «horizon» est utilisé lorsque le verbe «otear» est employé. Il s’agit de l’action de regarder au loin à la limite de la vision de l’œil. Pour obtenir une plus grande portée, elle est située à un point haut, de sorte que la limite atteinte est la ligne de l’horizon.

Cette action est généralement effectuée dans le but de découvrir ou de trouver quelque chose au loin. Il n’est donc pas utilisé comme synonyme d'»observer» ou de «contempler» dans le sens d'»admirer le paysage». On peut «scruter l’horizon», par exemple, lors d’une expédition ou dans des situations de guerre comme stratégie de défense ou d’attaque pour établir, entre autres, la position et le nombre de troupes.

Selon plusieurs calculs, un adulte de taille moyenne et debout, regardant l’horizon depuis un endroit plat (par exemple, depuis une plage face à la mer), peut atteindre une distance d’environ 5 kilomètres. Lorsque l’on regarde l’horizon (c’est-à-dire depuis un endroit élevé), la portée est beaucoup plus grande. C’est pourquoi, depuis l’Antiquité, les hommes ont construit des bâtiments tels que des tours de guet ou des miradors sur les hauteurs. Cependant, les objets à l’horizon sont difficiles à distinguer par l’œil humain sans l’aide de dispositifs optiques.

Origine de «otear»

Il existe plusieurs propositions pour établir l’origine de ce mot. Son origine pourrait venir du latin altum (haut ou profond), puis avoir évolué en anglais ancien vers le mot oto (colline ou haut lieu), qui donnerait naissance à «otear» et «otero» (colline isolée surplombant une plaine).

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.