Général

Signification de la métaphore

Qu’est-ce qu’une métaphore :

Une métaphore est un type de trope ou figure rhétorique dans laquelle le sens est transféré d’un concept à un autre, établissant une relation de similitude ou d’analogie entre les deux termes .

Le mot, en tant que tel, vient du latin metaphŏra , qui dérive du grec metaphŏra (metaphorá) signifiant «traduction», «déplacement».

Les métaphores sont des images ou des mots dont l’association est suggérée ou invoquée dans un texte. Cette association produit des relations impressionnantes qui redimensionnent le sens littéral des mots ou des images.

Dans les métaphores, trois niveaux différents fonctionnent :

  • le ténor , qui est le terme qui est littéralement invoqué ;
  • le véhicule , qui est le terme figuratif et où se trouve la force expressive de la métaphore, et
  • la fondation , qui est la relation entre le ténor et le véhicule.

Ainsi, dans la métaphore «leurs cheveux sont d’or», «les cheveux» seraient le ténor, «l’or» serait le véhicule, et le fondement serait la couleur dorée que les deux partagent.

Métaphore visuelle

Une métaphore visuelle est la représentation d’une ou plusieurs idées par des images. Vous pouvez utiliser différentes ressources telles que la photographie et la conception graphique. Il est utilisé dans divers domaines pour compléter ou remplacer les informations transmises oralement et par écrit ou de manière indépendante.

Les métaphores visuelles aident à transmettre une idée sans qu’il soit nécessaire d’utiliser le langage verbal. Ils peuvent avoir différents degrés d’abstraction, et nécessitent donc une certaine interprétation de la part du destinataire.

Métaphore pure

Une métaphore pure est une figure de style dans laquelle un terme réel est remplacé par un terme irréel. Un exemple de pure métaphore est : «Sa précieuse lune en parchemin qui joue vient» («Preciosa y el Aire», Federico García Lorca). Le concept de «lune en parchemin» est une pure métaphore, qui fait référence à un tambourin.

Métaphore impur

Dans la métaphore impure ou simple, le concept réel est identifié avec le concept imaginaire, en utilisant généralement le verbe être. Par exemple : «Mon cœur est un géranium arrêté» («Poème pour un anniversaire», Sylvia Plath). Dans ce cas, le terme «cœur» est identifié par un géranium arrêté.

Métaphore apostolique

Une métaphore apostolique est un type de métaphore dans laquelle le réel et l’imaginaire apparaissent séparés par une virgule. L’ordre dans lequel ils apparaissent peut varier.

Un exemple de métaphore apostolique serait : «Les mots, les gants gris» («Au-delà de l’amour», Octavio Paz). Dans l’exemple, «les mots» est le terme réel et «gants gris» est le terme imaginaire.

Métaphore du complément positionnel

Dans ce type de figure rhétorique, les termes réel et irréel sont rejoints par la préposition «de». Les deux concepts peuvent apparaître dans un ordre différent.

Elle est également connue comme une métaphore de nom prépositionnel. En voici quelques exemples : «Ta bouche de feu». Dans ce cas, le concept réel de «bouche» est identifié avec le concept irréel de «feu».

Métaphore négative

Une métaphore négative est un type de métaphore dans laquelle le terme réel ou imaginaire apparaît avec une négation. Par exemple : «Ce n’est pas ton regard, c’est la tempête qui m’entoure. Dans ce cas, «le regard» est identifié à «une tempête».

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.