Général

Gestion de la qualité

Qu’est-ce que la gestion de la qualité ?

La gestion de la qualité est l’ensemble des processus qui sont mis en œuvre dans une entreprise pour garantir une exécution optimale de ses activités.

Tous ces processus et méthodes sont regroupés dans une structure unique appelée système de gestion de la qualité , qui varie selon le type d’organisation, le secteur d’activité et ses objectifs.

Lorsque la gestion de la qualité répond à certaines normes, elle peut être reconnue par la norme ISO , qui certifie que les processus appliqués systématiquement par l’organisation aboutissent à des produits et services présentant les paramètres les plus élevés en matière de sécurité industrielle, de santé et de processus de production.

Système de gestion de la qualité

Un système de gestion de la qualité est une sorte de guide qui détaille les processus, les procédures, la structure, les ressources économiques, techniques et humaines dont dispose l’organisation.

Le système de gestion de la qualité remplit deux fonctions essentielles :

  • S’assure que les processus sont exécutés systématiquement , car ils sont déjà correctement détaillés.
  • Permet l’amélioration continue , car en fonction des résultats obtenus, de nouveaux procédés peuvent être substitués ou incorporés pour assurer la qualité.

En outre, la mise en œuvre d’un système de gestion de la qualité peut offrir de multiples avantages à l’organisation, tels que

  • La différenciation par rapport à la concurrence, en offrant des produits et des services qui
  • Systématisation des processus , qui se traduit par une plus grande productivité et des économies de ressources.
  • Expansion de l’organisation , soit en termes d’augmentation de la production, de nouveaux fournisseurs ou de clients.
  • Rejoindre un groupe d’organisations qui partagent des normes de qualité , telles que ISO-9001

Gestion de la qualité totale

La gestion de la qualité totale est une méthode japonaise développée au milieu du 20e siècle et basée sur l’amélioration continue pour atteindre les plus hauts niveaux d’efficacité possibles.

Cette méthode, appelée Kaizen dans sa langue d’origine et créée par le Japonais Masaaki Imai, implique une interprétation de la qualité non seulement comme un objectif des processus, mais aussi comme une culture qui traverse tous les domaines de l’organisation.

Dans le cadre de la gestion de la qualité totale, les employés peuvent contribuer à la réalisation des objectifs de l’entreprise par de petites actions quotidiennes, telles que

  • Pour éviter le gaspillage des ressources.
  • Respectez les délais de chaque processus.
  • Recherchez une organisation détaillée.
  • Produire des produits ou des services uniquement sur commande, pour éviter les pertes.

Principes de gestion de la qualité

La gestion de la qualité repose sur huit principes de base :

Orientation client

Les organisations doivent non seulement connaître les besoins de leurs clients, mais aussi anticiper leurs besoins futurs. En outre, ils doivent proposer différentes options de produits et de services qui répondent à leurs besoins.

Leadership

La direction et les décideurs sont censés appliquer de bonnes pratiques de leadership qui créent un environnement d’inclusion parmi les employés. De cette manière, ils seront impliqués dans la réalisation des objectifs de l’organisation.

Participation du personnel

Les employés de l’organisation doivent orienter leurs compétences vers la réalisation des objectifs de l’entreprise. Cela nécessite non seulement un leadership, mais aussi un plan d’incitation attrayant.

Approche basée sur les processus

Les organisations axées sur la qualité doivent abandonner la perception d’une structure divisée en fonctions, postes ou départements. Ils devraient plutôt comprendre son fonctionnement comme une chaîne de processus.

Approche systémique

Les processus de l’organisation ne sont pas isolés, ils font partie d’un ensemble plus vaste. Par conséquent, l’échec d’un processus implique un déséquilibre du système.

Amélioration continue

Tous les processus doivent être continuellement revus afin de trouver des possibilités d’optimisation.

Approche basée sur les faits

Les décisions des organisations doivent être fondées sur des données mesurables.

Une relation gagnant-gagnant avec les fournisseurs

La relation de l’organisation avec ses fournisseurs de produits et de services doit aller au-delà d’un échange commercial. Il faut établir des partenariats qui profitent à la productivité et à la rentabilité des deux parties.

Gestion de la qualité et contrôle de la qualité

Bien qu’ils soient souvent utilisés comme synonymes, la gestion de la qualité se réfère à un ensemble de processus, tandis que le contrôle de la qualité fait référence aux activités d’inspection qui sont menées dans le but de vérifier que le produit ou le service répond aux normes nécessaires.

Dans une entreprise qui dispose d’un service de contrôle de la qualité, ce processus ferait partie de son système de gestion.

Normes de gestion de la qualité (norme ISO).

Bien que chaque organisation ait ses propres directives et systèmes de gestion de la qualité, il existe des paramètres internationaux qui servent à normaliser les systèmes et les processus, quel que soit le pays dans lequel ils sont mis en œuvre.

Cela permet d’augmenter la productivité et de rendre les processus du commerce intérieur et international plus dynamiques, car ils sont basés sur des éléments communs (types de matières premières, machines, mesures, processus, etc.)

En ce sens, bien qu’il existe des normes pour chaque domaine, la norme ISO-9001 est l’une des plus connues, car elle s’applique à toute entreprise, puisque ce qu’elle certifie est le respect des paramètres généraux de satisfaction du client et de capacité de production.

Les normes ISO sont des lignes directrices créées par l’Organisation internationale de normalisation , une organisation fondée en 1946 pour normaliser les processus industriels.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.