Général

Signification d’Elipsis

Qu’est-ce que l’Elipsis :

Une ellipse est la suppression ou omission intentionnelle d’un élément du discours qui est compris ou peut être reconstruit grâce au contexte .

Par exemple, «Joseph est au marché, et je suis à la maison». Dans cet exemple, le verbe «Je suis» a été supprimé et le sens de la phrase ne se perd pas, le verbe reste implicite et est compris.

Le mot «ellipsis» vient du latin ellipsis , qui à son tour est dérivé du grec ellipsis , et signifie «omission».

L’ellipse est également une figure littéraire , c’est-à-dire une ressource utilisée en littérature pour éviter les répétitions inutiles, pour mettre davantage l’accent sur un segment de la phrase, pour générer plus de fluidité et de rythme, sans affecter la construction grammaticale de la phrase.

Cependant, l’utilisation de l’ellipse va au-delà de la littérature. Dans la langue de tous les jours, les gens utilisent constamment cette figure littéraire afin de rendre la communication plus fluide et plus directe.

Par exemple, lorsque vous posez une question à une personne, «Comment allez-vous ?» au lieu de «Comment allez-vous ? Comme vous pouvez le voir, le sens de la question ne change pas, il est compris.

L’ellipse fait également partie des ressources littéraires utilisées dans les techniques narratives du cinéma et de la publicité afin de séduire le récepteur par le biais de divers messages, tels que des phrases directes ou le remplacement de mots par des images.

Dans les dictons populaires, on peut trouver des exemples d’ellipses comme «Lo bueno, si breve, dos veces bueno» (le verbe être est omis), «A buen entendedor, pocas palabras bastan» (il est précisé qu’il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup de mots pour obtenir des informations), entre autres.

Exemples d’ellipses

Vous trouverez ci-dessous plusieurs exemples d’ellipses et l’objectif de cette figure littéraire.

«Mon frère aime la glace, pas ma mère» (le verbe aimer est omis).

«J’étais à la maison pendant que mon frère sortait acheter une pizza» (le pronom «I» est omis).

«Mon grand-père était poète et mon père journaliste» (le verbe être est omis).

«J’ai apporté les fromages et les pains pour la fête» (l’article «le» est omis).

«Son regard envahit mon cœur et mon esprit» (le verbe envahir est omis).

«Quand on étudie, on a de bonnes notes, quand on n’en a pas, on échoue» (le verbe étudier est omis)

«Ma soeur est allée se promener, et moi je suis allé pêcher» (le verbe «aller» est omis).

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *