Général

Caractéristiques du modernisme

Le modernisme, en termes généraux, est un mouvement artistique et littéraire qui fait allusion au goût de la nouveauté et à la distanciation des propositions artistiques du passé, considérées comme arriérées.

En littérature, le modernisme a eu parmi ses plus grands représentants le poète nicaraguayen Rubén Darío, qui, avec la publication de son poème Azul, en 1888, a jeté les bases de ce qui sera considéré comme une nouvelle tendance artistique.

En ce qui concerne les arts plastiques et l’architecture, le modernisme est l’un des noms sous lesquels l’Art nouveau (France) était connu, également appelé Liberté (États-Unis), Style moderne (Angleterre), Floreale (Italie) et Sezession (Autriche).

Caractéristiques du modernisme dans la littérature

Le modernisme est un mouvement littéraire qui est apparu en Amérique latine à la fin du XIXe siècle et s’est prolongé jusqu’à la deuxième décennie du XXe siècle, en réponse à un besoin croissant d’imposer de nouvelles normes esthétiques dans le domaine de la poésie.

Les caractéristiques essentielles du modernisme sont définies par les nouvelles structures littéraires et par l’éloignement du traditionnel.

Rupture avec les courants existants

Le modernisme rompt avec les paramètres imposés par le réalisme et les autres courants du passé. Elle se nourrit à son tour du post-romantisme et de la symbolique française, qui exaltent la recherche d’une nouvelle musicalité dans la poésie.

Évasion de la réalité

Dans le modernisme, les auteurs se considèrent libres d’interpréter les notions de temps et d’espace, en rejetant les conventions des courants dominants.

Explorer l’exotique

La richesse de la culture indienne, asiatique et latino-américaine est redécouverte, avec une admiration explicite pour les civilisations millénaires. Cette caractéristique s’exprime également dans l’utilisation de la mythologie de ces cultures.

Le poète nicaraguayen Rubén Darío (1867-1916), considéré comme le pionnier du modernisme, a écrit dans son œuvre Palabras liminares :

(…) Mais voici que tu verras dans mes versets des princesses, des rois, des choses impériales, des visions de pays lointains ou impossibles : que veux-tu, je déteste la vie et l’époque où je suis né ; et un président de la République, je ne pourrai pas le saluer dans la langue dans laquelle je te chanterais, ô Flatterie, dont la cour – or, soie, marbre – je me souviens dans mes rêves…

Intimité

Les auteurs ou créateurs expriment leurs sentiments les plus profonds à travers leurs œuvres. En littérature, il est permis de parler de multiples sujets ayant un fond humain.

Opposition à la vulgarité

Pour le modernisme, la bourgeoisie est synonyme de mauvais goût. Pour se distinguer, elle présente une richesse lexicale, caractérisée par l’utilisation de latinismes, de gallicismes et d’hellénismes.

Utilisation de vers libres

En poésie, le modernisme a laissé de côté les rimes et les métriques classiques et a favorisé le vers libre.

On en trouve un exemple dans le poème Nocturno, de l’auteur colombien José Asunción Silva (1865-1896) :

Caractéristiques du modernisme dans les arts

Les principes du modernisme littéraire ont également eu un impact sur les arts. L’architecture, la peinture et les arts appliqués ont été fortement influencés par la recherche de nouveaux canons esthétiques qui représentaient l’innovation par opposition aux tendances existantes de l’époque, comme l’art historiciste et l’impressionnisme.

Voici quelques points forts.

Exaltation de la nature

Mäda Primavesi , par Gustav Klimt

La flore et la faune sont très présentes dans le courant moderniste en réponse à la révolution industrielle, dans laquelle les machines et les processus mécaniques dominent la vie quotidienne.

Gustav Klimt (1862-1918), Alfons Mucha (1860-1939) et Henri de Toulouse Lautrec (1864-1901) comptent parmi les peintres les plus remarquables du mouvement moderniste.

Utilisation de nouveaux matériaux

Escaliers de style Art nouveau ou modernisme.

Les progrès technologiques apportés par la révolution industrielle ont permis au modernisme artistique d’explorer de nouvelles possibilités avec des matériaux nouveaux ou dont l’utilisation n’avait pas été envisagée auparavant dans les arts. Des matériaux résistants, des formes innovantes, caractérisent notamment l’architecture moderniste et les arts appliqués.

Prédominance de l’asymétrique

Casa Milà, conçue par Antoni Gaudí, à Barcelone, en Espagne.

En architecture et en design, l’asymétrie est utilisée pour rompre avec les schémas traditionnels. En outre, l’utilisation de courbes et la stylisation des formes sont imposées.

L’architecte catalan Antoni Gaudí (1852-1926) a été l’un des plus grands représentants du modernisme en architecture. La Casa Milà, la Casa Batllò et le Temple Expiatoire de la Sagrada Família sont quelques-unes de ses œuvres les plus emblématiques.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.