Science

Signification du symbole de la médecine

Qu’est-ce que le symbole de la médecine :

Deux emblèmes très populaires sont connus comme symboles de la médecine : le premier, «le bâton d’Esculape ou Asclépios», et le second, «le caducée d’Hermès». Ces symboles sont utilisés de manière interchangeable pour identifier à la fois les informations médicales et les professionnels de la santé et les établissements de soins.

Le personnel d’Esculape ou d’Asclépios

Vara de Escupalio

Esculape est le nom romain d’Asclépios, fils du dieu Apollon et de Coronis, une femme mortelle. Selon les récits homériques, Esculape vivait en Thessalie et se consacrait à la médecine.

Le bâton d’Esculape ou d’Asclépios représente un bâton ou une baguette sur lequel est enroulé un serpent. Cette tige est le symbole de l’arbre de vie, comme indiqué dans le Dictionnaire des symboles de Jean Chavelier et Alain Gheertbrant.

Selon la source consultée, le serpent est un symbole de vanité maîtrisée, puisque le poison est transformé en remède. Ainsi, ce qui était mortel devient un moyen de guérison. En réalité, cette guérison ne serait pas seulement du corps mais aussi de l’âme.

Dans ce sens, la disposition du serpent a également un sens : ses volutes symétriques représentent «l’harmonisation des désirs», ce qui implique que les processus de santé sont également liés à l’ordre interne du sujet, l’ordre spirituel dans lequel il doit travailler pour maintenir un équilibre entre le corps et l’âme (psyché).

La légende d’Esculape

La légende veut qu’Esculape soignait le Glaucus d’une blessure mortelle lorsqu’un serpent est apparu dans la pièce. En le voyant, Esculape l’a tué avec son bâton.

Immédiatement après, un autre serpent est arrivé avec quelques branches dans la bouche. Quand il les a mis dans la bouche du serpent mort, il l’a ranimé. Curieux du résultat de la scène, Esculape décide d’utiliser ces branches et de les appliquer sur le Glauco, ce qui lui sauve la vie. Le succès obtenu le rendit alors digne d’une grande renommée, c’est pourquoi il fut mythifié et vénéré après sa mort.

Caducée d’Hermès ou Mercure

Caduceo de Hermes

Une autre tradition identifie le caducée d’Hermès comme un symbole de la médecine. Il est formé d’un caducée avec deux serpents enroulés symétriquement l’un en face de l’autre au sommet. Dans celui-ci, en outre, une paire d’ailes dépliées se superpose.

Dans ce cas, les serpents représentent à la fois le bien et le mal. Le caducée représente le point d’équilibre entre ces deux forces opposées.

Selon la légende, les deux serpents qui s’affrontent représentent également le chaos primordial. Par conséquent, le caducée entre eux représente la paix.

Les deux ailes représentent Hermès, le messager des dieux, qui guide les êtres vivants dans leurs changements d’état, selon Chavelier et Gheertbrant. Appelé Mercure par la tradition romaine, Hermès est également responsable de l’équilibre entre l’eau et le feu.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Mira también
Cerrar