Religion

Définition du scepticisme

Le latin médiéval scepticus est devenu le latin moderne sous le nom de scepticismus , qui a dérivé dans notre langue en scepticisme . C’est le nom donné à l’attitude adoptée par ceux qui doutent ou ne croient pas en quelque chose .

Le sceptique, par conséquent, ne croit pas en la certitude ou la validité des choses . Cela l’amène souvent à ne pas accepter la réalité telle qu’elle est présentée ou à contredire les croyances installées dans la société.

Le scepticisme, en bref, est une tendance ou une prise de position qui conduit à remettre en question divers faits ou situations, à exiger des preuves ou des démonstrations comme preuves. Une personne sceptique, par exemple, ne croit pas aux fantômes, car il n’existe aucune donnée scientifique qui puisse prouver leur existence.

Aujourd’hui, le scepticisme est beaucoup plus répandu qu’il y a quelques décennies, en grande partie à cause de l’accès aux informations qu’Internet nous offre. Alors qu’un mensonge pouvait proliférer pendant des jours, des mois et des années dans le passé, aujourd’hui il peut être démantelé en quelques minutes après une enquête informelle sur un moteur de recherche.

C’est précisément la facilité avec laquelle nous pouvons vérifier les données qui nous amène à douter de tout jusqu’à ce que nous le confirmions, en partie parce que ce pouvoir que nous donne Internet est addictif, a fait de nous des aspirants détectives, et nous ne pouvons pas céder à la tentation de l’utiliser.

Le scepticisme philosophique est le courant qui se fonde sur le doute, postulant qu’il n’y a pas de véritable objectivité puisque tout est subjectif. Pour les philosophes sceptiques, la connaissance dépend toujours de la subjectivité de la personne, et non de l’objet étudié. Le scepticisme philosophique soutient donc que la vérité est inaccessible aux êtres humains, c’est pourquoi les sujets doivent être traités avec des croyances et non défendre des certitudes inexistantes.

Ce courant appartient à la philosophie classique , une partie fondamentale de l’histoire de cette discipline, qui est également connue sous le nom de philosophie grecque ou philosophie antique et s’est étendue entre son arrivée en Occident en Ionie au début de l’année 600 avant J.-C. et l’invasion romaine en Macédoine qui a eu lieu en 148 avant J.-C., approximativement.

Le scepticisme dans la philosophie est lié à l’œuvre de Pyrrhon , un philosophe grec qui prétendait seulement donner son opinion et ne jamais rien affirmer. Pyrrhon est considéré comme le premier des philosophes sceptiques, et il existe une école inspirée par lui, appelée pyrronisme , qui est considérée comme un synonyme du scepticisme philosophique lui-même.

Il est important de différencier le scepticisme du négationnisme , un courant qui exige des preuves objectives pour toute déclaration présentée mais qui la remet en question ou la rejette au lieu de l’accepter.

Si nous nous référons à l’étymologie du terme sceptique , nous découvrons qu’il dérive d’un terme grec qui peut être traduit par » examiner » et que, par conséquent, nous pouvons comprendre qu’un sceptique est «quelqu’un qui enquête», qui exprime son désaccord ou son doute devant quelque chose que la plupart des gens acceptent comme vrai.

Dans un exemple pratique, un individu sceptique ne dirait pas qu’il «a chaud», mais simplement qu’il «a chaud», car il ne voudrait pas se vanter de connaître une vérité absolue ; au contraire, il exprimerait simplement une opinion . Cela fait partie du concept de suspension du jugement .

.

L’idée de scepticisme scientifique , d’autre part, est liée à la remise en question des pseudosciences et des affirmations qui ne sont pas soutenues par des preuves empiriques. Dans ce cadre, la méthode scientifique et le raisonnement logique sont les piliers de ce type de scepticisme.

Le scepticisme religieux , enfin, est associé à la méfiance dans l’efficacité ou dans la véracité de certaines pratiques des religions .

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *