Religion

Signification du Coran

Qu’est-ce que le Coran :

Il est connu sous le nom de Coran à la Sainte Écriture de l’Islam qui montre le vrai chemin du salut . Le mot «Coran» est traduit par «récitation».

Selon les doctrines islamiques, le Coran contient les révélations que Dieu a faites au prophète Muhammad, également connu sous le nom de Muhammad, par l’intermédiaire de l’ange Gabriel. Les musulmans affirment que dans le Coran, Dieu parle de son essence, de la relation qu’il a avec les êtres humains et de la façon dont ils seront tenus responsables devant lui dans le jugement final.

Le message a été révélé en arabe, la langue du peuple auquel il était destiné. Bien que la révélation ait été achevée avant la mort du prophète Muhammad en 632, elle indique la tradition selon laquelle lui-même n’a pas organisé le matériel en un texte définitif, ses successeurs – les califes – ayant achevé la tâche en 650 environ.

Le Coran mentionne six croyances fondamentales : en Dieu, dans les anges, dans les livres, dans les prophètes, dans le Jour de la Résurrection et du Jugement, et dans le Décret de Dieu qui englobe tout. Ainsi, pour le Coran, l’individu est né pour adorer et servir Allah, ainsi que pour maintenir sa proximité avec Lui.

Bien que le Coran fasse référence à Muhammad et à son ancienne communauté islamique, il offre une orientation morale aux personnes de toutes les époques et de toutes les races, en reprenant des passages bien connus de l’Ancien Testament juif et chrétien ainsi que des figures bibliques : Moïse, Abraham, Marie, Adam.

Le Coran est divisé en 114 sourates (chapitres) et versets. Chaque chapitre a un nom spécifique et un nombre variable de versets.

La première sura , généralement connue sous le nom de Fatilha ou introduction, est une phrase courte et les autres sont organisées par taille en commençant par la plus longue. Les premières sourates révélées au prophète sont courtes, c’est pourquoi une partie du Coran est dans l’ordre chronologique inverse. Par conséquent, le Coran commence ainsi :

«Au nom de Dieu, le Clément et le Miséricordieux, Louez Dieu, Seigneur des mondes, le Miséricordieux, le Clément, Seigneur du Jour du Jugement. A toi nous crions, à toi nous demandons de l’aide, conduis-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que tu as favorisés, qui ne sont pas l’objet de ta colère et ne sont pas des égarés» (Q1:1-7)

Le Coran est récité en chant, étant l’un des beaux-arts du monde musulman. Il est indispensable pour un musulman d’apprendre quelques palombes du Coran, en commençant par la première et en progressant vers les dernières du livre. L’individu capable de réciter le Coran en entier est nommé qāri ou hāfiz signifiant «mémorisateur» ou «récitant».

Le Coran a été traduit dans d’autres langues, mais pour les musulmans, il ne s’agit pas de copies authentiques de leur livre saint, car pour eux, l’arabe n’est pas seulement une langue originale du Coran, mais la langue du Coran, de sorte que la traduction du texte a posé un problème aux musulmans.

Le premier à traduire le Coran fut le traducteur Robert de Ketton en latin en 1143.

Pour plus d’informations sur ce concept, voir l’article sur l’Islam et l’Islamisme.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Mira también
Cerrar