Religion

Signification du baptême

Qu’est-ce que le Baptême :

Le baptême est le premier sacrement du christianisme, qui est pratiqué comme un rituel d’initiation dans toutes les confessions religieuses qui suivent le message de Jésus-Christ.

Le mot vient du grec βαπτίζειν ou «baptízein» qui signifie «immerger». L’immersion fait référence aux anciens rituels de purification dans lesquels le pénitent s’immergeait dans les eaux et en ressortait en signe de renaissance spirituelle.

On croit que par le baptême, les gens expriment la repentance de leurs péchés, la naissance d’une nouvelle vie orientée vers la poursuite de l’Évangile et l’incorporation à la communauté des croyants, c’est-à-dire l’Église.

De même, on croit que par le baptême, une personne reçoit le don du Saint-Esprit, la rédemption des péchés, et par conséquent la grâce de Dieu.

Dans le passé, le baptême était pratiqué à l’âge adulte, tout comme il l’est encore aujourd’hui dans les confessions protestantes.

La pratique du baptême des nourrissons ou des jeunes enfants remonte à la fin du premier millénaire, bien avant la séparation de l’Église. Cela tient à deux choses : d’une part, la faible espérance de vie, car la mortalité infantile est très élevée et les parents espèrent garantir que leurs enfants mourront dans la foi ; d’autre part, les terreurs de la fin du millénaire qui génèrent toutes sortes de superstitions sur la fin du monde.

Symboles du baptême

Le baptême, comme tous les rituels, est chargé d’une série de signes visibles qui symbolisent son but spirituel et son efficacité. Parmi ces symboles, on trouve :

  • L’eau du baptême : l’eau est un symbole de la purification de l’âme et du corps du baptiseur. Dans le passé, l’immersion totale était pratiquée pour rendre compte de la renaissance de la personne. Bien que cela soit encore pratiqué dans certaines religions chrétiennes protestantes, dans l’Église catholique, l’immersion a été remplacée par l’aspersion d’eau sur le front.
  • Le chrême ou l’huile sacrée : cette huile sacrée parfumée consacre l’incorporation de la personne dans la communauté des croyants. Il est appliqué sur le front en forme de croix.
  • L’huile des catéchumènes : cette peinture à l’huile habille le baptiseur avec le don de défendre la foi.
  • La lumière (bougie) : est un symbole du Christ, lumière du monde, porteur d’espoir. En donnant ce symbole au baptiseur ou aux parents, on exprime le désir que le nouveau croyant trouve la lumière de Dieu dans sa vie.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.