Général

Signification de la solitude

Qu’est-ce que la solitude ?

La solitude peut être définie comme la circonstance d’être seul , de manquer de compagnie. De même, la solitude peut faire référence au sentiment de chagrin ou de mélancolie ressenti en raison de l’absence de quelqu’un ou de quelque chose que nous souhaiterions avoir avec nous.

La solitude, dans ce sens, peut être une expérience subjective. En d’autres termes, nous pouvons nous sentir seuls en compagnie d’autres personnes, ou nous pouvons ne pas nous sentir seuls même si nous n’avons la compagnie de personne.

D’autre part, comme solitude, nous appelons aussi un lieu désert ou inhabité : «Il s’était perdu en marchant dans ces solitudes».

Le mot, en tant que tel, vient du latin solĭtas , solitātis .

Types de solitude

La solitude est une situation qui peut essentiellement se produire de deux façons : volontairement, par le désir de la personne, ou involontairement, lorsqu’elle a été imposée ou entre en conflit avec les attentes de la personne.

Solitude volontaire

La solitude volontaire est un choix individuel pour ceux qui décident de se retirer, temporairement ou définitivement, d’autres personnes pour de multiples raisons. Ainsi, une personne peut rechercher la solitude pour des raisons artistiques, créatives, intellectuelles ou spirituelles, ou simplement pour être avec elle-même et mieux se connaître. La solitude, lorsqu’elle est volontaire, est considérée comme bénéfique, car les gens en profitent pour cultiver leurs recherches personnelles et c’est une expérience enrichissante et valorisante.

Solitude involontaire

La solitude involontaire , en revanche, ne suppose pas un choix de l’individu, mais obéit à des contraintes ou à des circonstances qui, généralement, ne sont pas souhaitées . La solitude est imposée aux personnes accusées de crimes, en particulier celles qui sont en danger parmi les autres prisonniers et celles qui ont des tendances suicidaires. Les patients psychiatriques violents ou atteints de maladies très contagieuses sont également placés en isolement.

De même, la solitude peut être le résultat de la difficulté qu’a un individu à établir des relations avec d’autres personnes , ou dont les relations sociales ne répondent pas à ses attentes, mais sont insatisfaisantes ou superficielles. C’est un type de solitude très nuisible, car il produit des sentiments désagréables, tels que l’anxiété et l’angoisse, et peut conduire à la dépression et à la tristesse.

La solitude en psychologie

En psychologie , la solitude est appelée sentiment qui naît de la perception subjective d’une personne que les relations qu’elle établit dans son environnement ne sont pas aussi satisfaisantes qu’elle le souhaiterait . En ce sens, la solitude peut être un sentiment négatif qui affecte l’estime de soi. Elle se produit surtout chez les personnes introverties ou timides qui n’ont pas les compétences sociales nécessaires pour communiquer efficacement. Ainsi, la solitude peut être sociale ou émotionnelle.

Solitude sociale

La solitude sociale est celle où l’individu a le sentiment de n’appartenir à aucun groupe avec lequel il peut partager ses idées, ses intérêts et ses préoccupations, et où il a du mal à établir des relations saines et fonctionnelles avec les autres.

Solitude émotionnelle

La solitude émotionnelle , en revanche, est celle qui implique l’absence d’une relation avec une autre personne qui produise des sentiments de bien-être, de satisfaction et de sécurité. La solitude émotionnelle est donc celle que nous vivons lorsque nous avons perdu une personne qui nous est très chère ou proche.

La solitude en musique

En musique, par contre, un certain air andalou est connu sous le nom de solitude, dans un rythme 3/8 de temps, qui se caractérise par un accent mélancolique marqué. Par extension, c’est aussi le nom de la copla chantée avec cette musique, ainsi que de la danse qui est dansée avec elle.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *