Général

Signification de la prose

Qu’est-ce que la prose :

La prose peut être considérée comme une structure ou une forme qui utilise le langage naturellement pour exprimer des concepts, et non pas soumise, comme les vers, à certaines mesures et grésillements.

L’expression prose est d’origine latine » prose » et provient de l’expression » prose oratio » qui signifie » discours en ligne droite «, est caractérisée par un discours direct, tourné vers l’avant, sans beaucoup d’explications . La prose a débuté au VIe siècle avant J.-C. À cette époque, la prose narrative était utilisée pour décrire des lieux, des coutumes et, aux IVe et Ve siècles avant J.-C., la prose s’est pleinement développée à Athènes en tant qu’instrument au service de la pensée abstraite.

La prose est présente dans divers aspects du discours narratif, tels que : le discours journalistique, le théâtre, les essais, les nouvelles, les romans, entre autres.

Il existe différents types de prose : la prose littéraire ressemble au vers avec la différence que l’aspect sonore de la prose est déformé par l’attention portée aux significations, la prose familière est généralement utilisée dans le discours oral et n’est pas élaborée, elle est improvisée par l’individu ; la prose non littéraire , comme son nom l’indique, n’a pas de but littéraire sans donner de pertinence à sa complexité, par exemple : la prose scientifique, la prose journalistique, etc., à l’opposé de cette prose on peut observer la la prose littéraire est la prose poétique, elle est utilisée dans les théâtres, les récits.

D’autre part, la prose est présente dans le discours de l’homme, puisque généralement l’individu utilise un excès de mots pour indiquer des idées de peu d’importance , par exemple : «assez avec la prose et dites-moi l’importance de ce qui s’est passé hier» ou «allez à l’essentiel et laissez la prose.

La prose est liée à des synonymes de : vulgarité, vulgarité, vulgarité, entre autres. Elle peut donc être liée à l’aspect vulgaire ou prosaïque d’un objet ou d’une personne.

Prose didactique et prose de fiction

Au XVIe siècle, la prose didactique d’origine se caractérise par l’utilisation du dialogue et l’exposition d’idées dans le but d’inciter les autres à intervenir dans l’éloquence et à avoir des colloques est connu comme un ton spécifique pour transmettre les enseignements d’une manière attrayante, la prose de fiction fait référence aux romans et peut être : byzantine, chevaleresque, mauresque, sentimentale, et ainsi de suite.

Prose poétique

La prose poétique , utilisée dans les micro-récits, se caractérise par la présentation des mêmes éléments que le poème (orateur lyrique, attitude lyrique, thème et objet) mais sans la présence de ses éléments formels tels que : rime et mètre, et en même temps elle diffère du récit ou de l’histoire parce que son but est de raconter des faits et de transmettre des sentiments, des sensations, une caractéristique qui n’est pas présente dans les histoires ou les contes.

L’initiateur de la prose poétique a été le Français Aloysius Bertrand sans obtenir le soutien des poètes romantiques mais le poète Charles Baudelaire a fait revivre ce qui avait été commencé par le Français identifié plus tôt, dans son livre «Le Spleen de Paris» et a réussi à donner de la notoriété à ce type de ressource expressive et à influencer d’autres poètes.

Prose et vers

La prose est une forme de structure du langage oral et écrit qui n’est pas soumise à des conditions de rythme ou de mesures déterminées, tandis que le vers combine les caractéristiques du langage, c’est-à-dire le rythme, la répétition, la périodicité et, avec quelques exigences minimales de musicalité.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.