Général

Signification de l’industrie métallurgique

Qu’est-ce que l’industrie métallurgique :

L’industrie métallurgique est celle où sont menées diverses activités liées à la transformation et au traitement des métaux , avec lesquelles une quantité importante de produits sont élaborés et utilisés dans différents domaines.

L’industrie métallurgique comprend les hauts-fourneaux et les laminoirs, qui sont utilisés, par exemple, pour la production de pièces en fer et en acier, de tôles d’aluminium, de pièces de véhicules, de navires, de tuyaux, et bien d’autres.

Le développement et la stabilité de l’industrie métallurgique sont d’une grande importance pour l’économie d’un pays, car elle combine des activités dans le secteur primaire, comme l’extraction de matières premières par l’exploitation minière, et dans le secteur secondaire, comme les processus de transformation de ces éléments.

En ce sens, l’industrie métallurgique dépend largement de l’obtention de matières premières, c’est-à-dire de métaux, qui sont soumis à différents procédés métallurgiques en fonction de leurs propriétés chimiques et des minerais qu’ils possèdent. Les minerais sont des éléments dont on peut extraire du métal.

Matériaux utilisés dans l’industrie métallurgique

Dans l’industrie métallurgique, différents types de matériaux sont utilisés, et parmi les plus utilisés, on trouve les suivants :

  • Métaux ferreux : fer, nickel, chrome, entre autres.
  • Métaux non ferreux : cuivre, aluminium, zinc (et ses différents alliages), plomb, argent, or, entre autres.
  • Carbures : tungstène, tantale, etc.
  • Matériaux plastiques : résines phénoliques, résines amides, résines thermoplastiques, polyesters alcynes, etc.
  • Autres matériaux : lubrifiants, fibre de verre, amiante, entre autres.

Processus de production

Parmi les procédés mis en œuvre pour transformer un métal en un produit très utile, on peut citer les suivants :

  • La séparation du métal de l’affaire.
  • Les alliages.
  • Le raffinement, c’est-à-dire l’élimination des impuretés.
  • Opérations physiques telles que : concassage, broyage, filtrage, centrifugation, décantation, distillation, séchage, entre autres
  • Opérations chimiques : oxydation, hydrométallurgie, lixiviation, entre autres.

Les autres activités comprennent la fusion, le raffinage, le laminage, le soudage, les traitements thermochimiques et les processus de recyclage ou de réutilisation, selon le cas. On peut même faire une distinction entre d’autres sous-secteurs, comme l’industrie sidérurgique.

Ces procédés nécessitent une structure et un équipement résistants et efficaces pour se maintenir dans des conditions optimales face aux milieux abrasifs et corrosifs qui peuvent affecter les métaux.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.