Général

Signification de l’équité

Qu’est-ce que l’équité :

Elle est connue sous le nom de équité à justice sociale par opposition à la lettre du droit positif. Le mot “équité” vient du latin ” equitas”.

En tant que telle, l’équité se caractérise par l’utilisation de la justice pour reconnaître le droit de chacun, en utilisant l’équivalence pour être égal. D’autre part, l’équité adapte la règle à un cas particulier afin de la rendre plus juste.

La Grèce est considérée comme le berceau de la justice et de l’équité, car elle n’a pas exclu le droit écrit, elle l’a seulement rendu plus démocratique, et elle a également joué un rôle important dans le droit romain.

En comptabilité , l’équité est un principe fondamental qui doit être présent par le professionnel lors de la préparation des états financiers, car ils doivent représenter fidèlement les intérêts des parties, sans aucun parti pris de leur part.

Enfin, équité est synonyme de égalité, équanimité, justice, rectitude, équilibre.

L’équité en droit

L’équité est une façon équitable d’appliquer la loi, car la règle est adaptée à une situation où elle est soumise aux critères de l’égalité et de la justice. L’équité ne se contente pas d’interpréter le droit, mais empêche également que l’application de la loi ne nuise à certaines personnes dans certains cas, car toute interprétation de la justice doit être orientée vers ce qui est juste, dans la mesure du possible, et compléter la loi en comblant les lacunes qu’elle présente.

L’utilisation de l’équité doit être préparée selon le contenu littéral de la norme, en tenant compte de la morale sociale en vigueur, du système politique de l’État et des principes généraux du droit. L’équité, en bref, complète ce que la justice ne réalise pas, en rendant l’application de la loi pas trop rigide, car elle pourrait nuire à certains cas spécifiques où la loi n’atteint pas.

Équité entre les sexes

L’un des grands combats que l’homme mène chaque jour est l’abolition de la discrimination à l’égard des deux sexes. Par conséquent, la tâche fondamentale de l’égalité des sexes est d’offrir à toutes les personnes, quel que soit leur sexe, les mêmes possibilités et le même traitement pour garantir l’accès à leurs droits, ainsi que l’utilisation des biens et services communautaires.

D’autre part, il est essentiel de promouvoir l’équité entre les sexes dans différents domaines, tels que l’éducation, le travail, la politique, entre autres, dans le but d’accorder un traitement équitable aux hommes et aux femmes, avec des chances égales de travail, et l’accessibilité à l’éducation, à la santé, entre autres.

Pour plus d’informations, voir l’article sur l’égalité des sexes.

Équité sociale

L’équité sociale, en tant que telle, est l’application de droits et d’obligations d’une manière juste et équitable aux personnes, quelle que soit la classe sociale à laquelle elles appartiennent. Par exemple, offrir une éducation aux individus, indépendamment du sexe, de la classe sociale, de la religion, entre autres.

L’équité sociale ne consiste pas à éliminer les différences existantes, mais à les valoriser et à offrir un traitement équivalent pour surmonter les inégalités sociales existantes dans la société.

Pour plus d’informations, voir l’article :

  • l’équité sociale.
  • Des exemples d’équité pour un monde plus juste.

L’équité en tant que valeur

L’équité en tant que valeur humaine vise à mettre en œuvre la justice et l’égalité des chances entre les hommes et les femmes, en respectant les caractéristiques particulières afin de donner à chacun ce à quoi il a droit ou ce qu’il mérite. Par exemple : une mère accordera plus d’attention à son jeune enfant parce qu’il a besoin de plus de dévouement que l’enfant plus âgé.

L’équité vise à établir ou à instituer une société juste, comme le dit Aristote : “l’équité est la justice appliquée au cas concret”. Souvent, l’application rigoureuse d’une règle aux cas qu’elle réglemente peut produire des effets secondaires”.

Droit romain

L’équité a joué un rôle fondamental dans le développement du droit romain, qui était caractérisé par le formalisme, l’oralité et la rigidité, appliquant l’égalité arithmétique au lieu de l’équité.

Le droit romain ne s’étendait pas à tous ceux qui vivaient dans l’empire, créant ainsi une masse d’exclus qui ne pouvaient pas aller en justice. Cependant, avec l’invasion de la Grèce par les Romains, il y a eu une syncrétisation entre les deux cultures, et avec cela, en plus de l’introduction d’une loi écrite, la philosophie grecque a influencé la rupture de la rigidité de la loi, à travers le principe d’équité.

Iniquité

L’iniquité est une grave injustice, ou un péché. Le terme est généralement utilisé pour désigner la transgression de la loi, le manque de justice et l’inégalité de traitement des personnes.

Vous pouvez également voir le mot dans la Bible dans plusieurs passages, et d’autres religions, ainsi que le christianisme, utilisent le terme.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Mira también
Cerrar