Général

Signification des droits de l’homme

Que sont les droits de l’homme :

Les droits de l’homme sont les droits inhérents et les libertés fondamentales de l’homme , indépendamment du sexe, de la nationalité, de l’origine, de la religion, de la langue ou de toute autre condition. Les droits de l’homme universels sont inscrits dans la loi, les constitutions, les traités et, en droit international

Les droits de l’homme sont considérés comme universels, inaliénables, interdépendants, égaux, non discriminatoires, inhérents et inviolables , ils sont nés ou ont été consolidés avec la Déclaration universelle des droits de l’homme après la Seconde Guerre mondiale en 1948.

Tous les États et les nations du monde sont tenus de veiller au respect des droits de l’homme par les organes de l’État, à l’exception de ceux qui n’ont pas signé ou souscrit à la Déclaration universelle des droits de l’homme, et qui appliquent donc encore la peine de mort dans leur système juridique, et doivent protéger ces droits et garanties puisque toute action qui les viole peut entraîner des sanctions pour les États et les agents de l’État.

Ces droits sont inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme , qui stipule que tous les êtres humains naissent libres, ont le droit à la vie, à la liberté d’expression, sont égaux devant la loi, à un procès équitable et à la sécurité de leur circulation, ont également le droit à une nationalité, à former une famille et à gagner un salaire équitable.

Il existe de nombreux droits de l’homme, tels que les droits dits civils, politiques et économiques des personnes, aucun droit ne vaut plus qu’un autre ou ne peut être pondéré mieux ou moins bien, cependant, les parents des droits de l’homme sont le droit à la vie et le droit à la liberté, ils sont donc le pilier des droits de l’homme et des garanties qui régissent le monde et la société aujourd’hui.

Aujourd’hui, le concept de droits de l’homme est important et décisif dans la grande majorité des sociétés du monde, puisque le monde et la communauté internationale ont la responsabilité de rechercher et de punir les gouvernements et les dirigeants qui ont violé les droits de l’homme de leur peuple ou d’autres personnes, provoquant des disparitions forcées ou des génocides, entre autres.

Ainsi, ceux qui enfreignent ou violent les droits inhérents à l’homme ont été condamnés, que ce soit par les peuples eux-mêmes, par les organisations internationales et par la Cour pénale internationale et ses tribunaux ou chambres spéciales.

Il est important de souligner que toutes les personnes doivent respecter les droits de l’homme, cependant, ce sont les États qui ont la grande tâche de les protéger, pour lesquels ils sont de plus en plus tenus de fournir et de maintenir les conditions nécessaires pour que, dans une situation de justice, de paix et de liberté, les personnes puissent réellement jouir de tous leurs droits.

Ainsi, les gouvernements et les dirigeants de chaque pays doivent rechercher le bien commun, ce qui signifie que les pouvoirs publics doivent faire tout ce qui est nécessaire pour surmonter les problèmes d’inégalité devant la loi, de pauvreté, de discrimination et de violation du droit à la vie, ainsi que pour garantir un procès équitable à toutes les personnes qui font l’objet d’une enquête ou qui sont accusées d’avoir commis un crime ou un délit contre la société.

Dans le monde actuel et dans la société moderne, il est impensable de maintenir un gouvernement ou un régime qui viole les droits de l’homme de ses habitants ou d’autres personnes. Il existe cependant des exceptions qui parviennent à déguiser de fausses démocraties pour mettre en place des régimes qui violent les droits de l’homme, mais les médias ainsi que la communauté internationale jouent un rôle fondamental pour combattre ces dictateurs et leur faire payer leurs violations et leurs atrocités.

Les Droits de l’Homme ont été une grande avancée des peuples, des individus et de la société dans le monde, ont permis la revendication de l’Être Humain et le progrès dans le développement d’une société un peu plus juste, dans laquelle la vie, la liberté, l’égalité et la non-discrimination sont la base fondamentale du respect et de la coexistence de toutes les races et religions, chaque jour il y a plus d’organisations qui défendent et cherchent à préserver les Droits de l’Homme des personnes contre les violations qui peuvent se produire dans le monde. C’est pourquoi il est impensable dans le monde d’aujourd’hui sans la défense et l’établissement des Droits de l’Homme.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.