Science

Signification de l’équilibre

Qu’est-ce que l’équilibre :

L’équilibre est l’état d’un corps lorsque la somme de toutes les forces et moments qui agissent sur lui sont contrés. Il vient du latin aequilibrĭum , qui est composé de » aequus «, qui signifie «égal», et de » pound «, «balance».

On dit que quelqu’un ou quelque chose est en équilibre quand, malgré une base d’appui faible, il se tient sans tomber. Dans ce sens, synonymes pour équilibre sont contrepoids , compensation ou stabilité .

Par extension, nous reconnaissons l’équilibre dans les situations d’harmonie entre différentes choses ou entre les parties d’un tout. Des attitudes comme l’équanimité , la modération , la santé mentale , le caractère raisonnable et le calme , par exemple, sont prises comme un signe d’équilibre, tout comme nous mettons l’équilibre en relation avec la santé mentale d’une personne .

Dans Physical Education , nous connaissons comme le sens de l’équilibre la faculté physiologique par laquelle nous percevons notre position dans l’espace et sommes capables de nous tenir debout. Les acrobates , quant à eux, exploitent cette capacité et la poussent à l’extrême dans des situations très complexes, comme marcher sur une corde raide à plusieurs mètres de hauteur. Cette pratique est connue sous le nom de équilibrisme et la personne qui l’exécute est appelée équilibriste .

Nous utilisons également équilibre au pluriel pour indiquer l’ensemble des manœuvres ou des actes de prudence visant à soutenir une situation délicate, incertaine ou difficile. Alors que l’expression faire l’équilibre fait référence au fait que nous devons ajuster nos dépenses, car nos revenus sont inférieurs à ce que nous gagnons.

L’équilibre en physique

Pour Physique , l’équilibre est l’état d’un système dans lequel deux ou plusieurs composants coexistent simultanément et se neutralisent, s’annulant mutuellement. Elle peut se produire dans un corps statique , qui ne subit aucune modification, ni de translation ni de rotation, ou dans un corps mobile . Ce dernier peut donner lieu à trois types d’équilibre :

  • Équilibre stable : celui auquel retourne par lui-même un corps qui a été retiré de sa position. Un pendule illustrerait parfaitement l’équilibre stable.
  • Équilibre indifférent : celui qui est indépendant de la position du corps. Par exemple : une roue sur son axe.
  • Équilibre instable : une situation dans laquelle le corps ne retrouve pas sa position initiale, mais passe à une position d’équilibre plus stable. Pensons à un bâton qui était posé sur votre pied et qui tombe par terre.

Équilibre thermodynamique

En thermodynamique , on dit qu’un système est en équilibre lorsque les variables d’état (masse, volume, densité, pression, température) ont la même valeur en tous points. Par exemple, lorsque nous ajoutons des glaçons à un thé pour le refroidir, nous constatons qu’après un certain temps, la glace s’est dissoute et la température est devenue uniforme, car grâce au transfert de chaleur, l’équilibre thermique a été produit.

L’équilibre en chimie

Dans Chemistry , une réaction est dite à l’équilibre lorsqu’elle ne progresse dans aucune direction, même si la réaction de transformation se développe dans deux directions opposées et en même temps, mais en formant un nombre égal de molécules dans les deux, sans enregistrer de changements dans leurs composés.

Bilan économique

En économie, le équilibre économique désigne l’état dans lequel le prix d’un produit est soit déterminé par la corrélation entre son offre et demande sur le marché. En ce sens, on dit qu’il y a équilibre du marché lorsque l’offre d’un produit ou d’un bien déterminé est égale à sa demande. En cas de variation, la relation d’interdépendance qui régit la dynamique du marché signifie que les facteurs qui interviennent dans l’équilibre économique sont activés pour compenser tout déséquilibre, d’où il découle que le système économique assurera toujours sa stabilité .

Bilan environnemental

Dans le Ecologique , le équilibre environnemental fait référence à la régulation, la minimisation et l’autosuffisance de l’impact de l’activité humaine sur son environnement naturel. En raison de l’importance actuellement accordée à l’équilibre environnemental, des institutions et des organisations, tant gouvernementales que non gouvernementales, ont été créées , qui surveillent la manière dont l’industrie et l’exploitation des ressources naturelles affectent les conditions de vie des espèces animales et végétales et leur environnement.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Mira también
Cerrar