Religion

Signification du symbole

Qu’est-ce que le symbole :

Un symbole est une représentation sensible et non verbale d’une idée complexe, et résulte d’un processus d’assimilation et de synthèse de cette idée dans une culture. Cette représentation sensible peut être un élément graphique, visuel, auditif ou figuratif. Par conséquent, un symbole naît d’un processus de conventionnalisation d’un concept et de la manière de l’exprimer, différent du langage verbal.

Le mot est dérivé du latin simbŏlum , et du grec σύμβολον (symbolon). Il est formé à partir de la racine sans , qui signifie «avec», «ensemble» ou «joint», et de ballein , qui signifie «lancer». Par conséquent, dans un sens étymologique, un symbole est ce qui est mis ensemble.

Cela signifie qu’autour d’un symbole, il existe une convention sociale qui permet à tous les acteurs de donner la même signification au symbole.

Au sens figuré, on dit que lorsqu’une personne a consolidé une grande influence dans l’environnement social, elle devient un symbole. Par exemple : «La chanteuse Madonna est un symbole de la féminité moderne», une phrase attribuée à la créatrice Donatella Versace.

Fonction des symboles

La fonction des symboles est de transmettre des significations complexes ou abstraites, dont la densité est difficile à résumer dans le langage courant. Par exemple, les sentiments, les valeurs religieuses, les valeurs sociales, les valeurs numériques, les cultures, les nationalités, les idéologies, le danger et les anti-valeurs, entre autres.

Ils n’expliquent pas les concepts comme le fait le langage, mais ils permettent à ces concepts d’être communicables et compréhensibles, car ils n’opèrent pas à un niveau logique mais plutôt à un niveau inconscient et subconscient.

Les symboles nous permettent donc de faire la médiation entre le visible et l’invisible, le concret et l’abstrait. Le symbole, en outre, a une force unificatrice, c’est-à-dire qu’il parvient à synthétiser en un seul élément plusieurs niveaux de signification.

Parce qu’ils facilitent les processus de compréhension de la réalité, les symboles ont une importance éducative et même thérapeutique.

Enfin, la compréhension du symbole permet à l’individu de reconnaître qu’il appartient à un groupe socioculturel.

Caractéristiques des symboles

  • Ils font partie du mode d’existence humain ;
  • Ils sont représentatifs ;
  • Ils sont indivisibles ;
  • Ils sont collectifs, et non individuels ;
  • Ils ont également une vocation esthétique ;
  • sont perceptibles au niveau du subconscient ou de l’inconscient ;
  • Ils sont importants.
  • L’efficacité d’un symbole dépend de la validité de son utilisation et de sa signification dans une culture donnée. C’est pourquoi c’est possible :

    • d’oublier l’origine d’un symbole tout en conservant la signification du concept (par exemple, le symbole de la médecine) ;
    • que la signification du symbole est transformée en raison d’un changement des conditions historiques (par exemple, la croix gammée).

Types de symboles

Il existe autant de types de symboles que d’expressions culturelles et de zones d’interaction sociale. Ainsi, les symboles peuvent être classés selon leur style, leur fonction ou leur zone de circulation. Nous pouvons mentionner ici certains des symboles les plus répandus que l’on trouve dans la culture occidentale.

Symboles graphiques

Par symboles graphiques, nous entendons les caractères qui représentent des sons ou des idées, selon le type d’écriture. Dans le cas des alphabets, chaque caractère représente un son.

Il existe un autre type d’écriture dans laquelle chaque personnage représente des concepts. Par exemple, des chiffres, des pictogrammes, des hiéroglyphes, des idéogrammes, etc.

Symboles scientifiques

Il s’agit d’une série de représentations graphiques de notions scientifiques qui décrivent des opérations, des abstractions, des concepts, des matériaux, etc. Par exemple, les symboles des systèmes de mesure internationaux (W, ºC, ºF, Hz), les symboles de la biologie (♀, ♂, RH-, RH+), les symboles géométriques (º, π), les symboles mathématiques (+, -, ÷, x).

Les symboles chimiques en sont un exemple très clair. Ils sont composés de lettres et de chiffres qui servent à représenter les éléments chimiques. Par exemple, H₂O est la représentation de la composition chimique de l’eau, composée de deux molécules d’hydrogène (H) et d’une molécule d’oxygène (O).

est une image qui représente directement le sens à transmettre. C’est-à-dire l’image qui prétend être analogue à sa signification. Par exemple, des émoticônes, des icônes de personnages sacrés, etc.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.