Religion

Signification du Jihad

Qu’est-ce que le Jihad :

Le Jihad est un concept de la doctrine islamique qui a été interprété en Occident comme la guerre sainte . Selon les musulmans, cependant, le mot, qui vient de l’arabe ﺟﻬﺎﺩ (ŷihād), peut être traduit par «effort» , et il est lié à différents aspects de la pratique de la doctrine de Mahomet.

Dans l’interprétation de la signification du jihad en Occident, on a eu tendance à le relier au décret religieux de guerre et à l’appel du Coran à répandre la loi d’Allah à travers la planète et à imposer une société musulmane globale. En ce sens, il a été considéré comme l’équivalent d’un terme militaire, un appel à la guerre contre les ennemis de l’Islam .

.

D’autre part, du point de vue des musulmans, le jihad n’est rien d’autre qu’un concept de la doctrine de Mahomet mentionné dans le Coran et qui a de multiples applications. Ainsi, elle se réfère au devoir divin, de travailler pour Allah, et à l’obligation des musulmans d’être meilleurs chaque jour et de faire régner la loi d’Allah sur la Terre . Cela peut être compris de différentes manières : comme l’effort pour améliorer la qualité de vie de la société, l’effort sur le champ de bataille pour l’autodéfense, ainsi que la lutte contre la tyrannie et l’oppression.

Selon les musulmans, le jihad n’a pas précisément pour signification de répandre violemment la foi de l’Islam dans le monde entier . Au contraire, ils considèrent que le jihad comprend l’ensemble des mesures et des efforts de l’islamisme pour parvenir à la paix en résistant aux agressions injustes. Par conséquent, selon ce principe, le jihad peut également être mené contre d’autres musulmans qui n’agissent pas conformément à la loi d’Allah.

Les expressions du djihad ont cependant été vécues pendant la période d’expansion de l’Islam, entre le septième et le quinzième siècle, une époque marquée par des guerres dirigées contre les Arabes, les Juifs et les Chrétiens, et contre toute personne pouvant être considérée comme un ennemi de la foi.

Ces dernières années, en raison de l’adoption de ce terme par les organisations extrémistes islamiques , qui ont utilisé la doctrine de Mahomet pour commettre des actes terroristes et lancer une sorte de guerre sainte contre les infidèles de l’Islam, le terme a acquis un sens guerrier plutôt que religieux, associé au terrorisme, à la violence et aux attentats suicides contre les démocraties libérales et les États laïques. Ce type de groupe est connu sous le nom de Jihad islamique et cette tendance sous le nom de Jihadisme .

Cependant, il est toujours important de souligner qu’il s’agit d’un mot aux multiples connotations au sein de la doctrine islamique, et qu’il peut être utilisé avec des connotations religieuses violentes et non violentes.

Grand Jihad et petit Jihad

Dans les applications du terme «djihad» dans la pratique religieuse musulmane, on peut également faire une distinction entre le grand djihad et le petit djihad. Le grand djihad fait référence à la lutte du musulman contre ses propres passions, qui le détournent du chemin d’Allah, tandis que le petit djihad fait référence à la lutte armée qui est menée contre un ennemi extérieur pour défendre la communauté musulmane.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Mira también
Cerrar