Général

Signification d’Ex libris

Qu’est-ce que l’Ex libris :

Il est connu sous le nom de ex libris , exlibris ou ex-libris à la locution latine qui signifie “d’entre les livres” ou “des livres de”. Plus précisément, cette expression est une marque, une étiquette ou un sceau de propriété appliqué au dos d’une couverture ou d’une jaquette de livre pour identifier les livres de bibliothèque.

La phrase ex libris est précédée du nom du propriétaire du livre. Elle est également accompagnée d’une image qui est souvent accompagnée d’une devise. En ce qui concerne l’image, le bouclier héraldique était autrefois utilisé, mais aujourd’hui, vous pouvez voir des images liées à quelque chose de symbolique, ou à la profession, la guilde ou le passe-temps du propriétaire.

La Fédération internationale des amis des ex-libris (Fisae), présente une série de lignes directrices pour faire de la marque ex-libris, parmi les principales :

  • Le plus grand côté de l’image ne doit pas dépasser 13 cm.
  • Il doit y avoir le mot “ex libris”, en latin ou dans une autre langue.
  • Le nom du propriétaire ou ses initiales doivent figurer, qu’il s’agisse d’une personne vivante ou d’une institution.
  • Le symbole ou l’emblème doit avoir un lien de parenté avec le propriétaire.

Au début, la marque ex-libris était faite par annotation manuscrite, puis des techniques telles que la gravure sur bois, la taille-douce, la lithographie, entre autres, ont été utilisées. En raison de l’évolution des techniques d’impression et de gravure, elle se fait désormais par le biais d’autres techniques telles que le graphisme numérique ou la photographie.

Cependant, l’ex-libris a été un sujet d’étude dans la société, avec la tenue de congrès, de cours, et même la naissance d’associations consacrées à ce sujet, comme l’Association andalouse des ex-libris (A.A.E), l’Association mexicaine des ex-libris, A.C, entre autres. Actuellement, la tradition d’identification des livres est en train de perdre sa pratique, et les graveurs et les personnes qui se consacrent à ce sujet luttent pour préserver la tradition et leur métier.

Enfin, l’étiquette ex-libris sur les livres ou les documents date du règne d’Amenhotep III en Égypte (1391-1353 av. J.-C.). Elle consiste en une plaque de terre cuite émaillée bleue avec des inscriptions hiéroglyphiques, conservée au British Museum de Londres, pour marquer les étuis de parchemins papyriformes de sa bibliothèque.

En Espagne, le premier ex-libris est celui du roi de Fruela I (756-768), dans le royaume des Asturies.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Mira también
Cerrar